dimanche 22 septembre 2019

CLUB5A - REPORTAGE AUTO - LA DAME DE 101 ANS QUI POSSÈDE SA VOITURE ÂGÉE DE 84 ANS...

Une dame de 101 ans avec sa voiture de 84 ans ... 
Si j'avais une voiture semblable, je ne la changerai pas non plus !!!...  Un phénomène!! 
Elle ne veut surtout pas d'une nouvelle voiture, sa vieille automobile est d'ailleurs encore à l'état neuf et d'origine et a seulement 84 ans.  La dame...n'est âgée que de 101 (!) ans...et elle conduit toujours sa voiture qui est une belle Packard 1930.

Source : The New York Times 

CLUB5A - CULTURE PUB - LA COCCINELLE ...BÊTE A BON DIEU ...MAIS PAS QUE !!!

Pub louis de funés vw coccinelle.....

La Volkswagen Coccinelle — officiellement Volkswagen type 1 — est la première automobile construite par le constructeur allemand Volkswagen, ainsi nouvellement créée et dont le nom signifie « voiture du peuple ». Produite en 1938, elle est conçue par l'ingénieur autrichien Ferdinand Porsche à la demande du chancelier Adolf Hitler, alors à la tête du Troisième Reich allemand. Outil de propagande pour le régime national-socialiste, elle devient remarquable dans le monde de l'automobile pour sa diffusion et sa longévité. 

Elle dépasse, le 17 février 1972, le record de modèles vendus, détenu par la Ford T. Elle fut au total produite à plus de 21 529 464 exemplaires à travers le monde. Elle est initialement dénommée KdF Wagen, pour « Kraft durch Freude » (La force par la joie), du nom d'une branche du Front du travail nazi. Connue en interne sous le nom de code Type 1, ou encore 1100, 1200, 1300, 1500 et 1600, en rapport avec la cylindrée des différentes motorisations. 

En raison de ses formes très rondes, elle est souvent surnommée affectueusement le "scarabée" dans différentes langues : « Käfer » en Allemagne, « Beetle » au Royaume-Uni, « Kever » aux Pays-Bas, ou « Escarabajo » en Espagne. Mais on l'appelle « Maggiolino » (hanneton) en Italie, et « Coccinelle » en France.

 La Volkswagen est une des plus remarquables en 1938 mais vendue pour la toute première fois en 1946.  En février 1933, soit à peine un mois après son accession au pouvoir, Adolf Hitler annonce vouloir transformer l'industrie de l'automobile afin d'en faire l'un des fers de lance de sa politique et indirectement, de sa propagande. L'automobile est l'un des secteurs industriels privilégiés par le gouvernement, étant donné qu'elle est considérée comme le signe extérieur de puissance de la nation allemande. 

L'Allemagne fait face à un essor important de l’automobile sous Hitler. En 1932, environ 561 000 automobiles transportant des voyageurs forment le parc automobile allemand. Quatre ans plus tard, elles sont 961 000.
Le führer contrôle étroitement les entreprises automobiles et leur ordonne, par exemple, de réduire le nombre de modèles. Puissance et vitesse sont les mots clés du discours déclamé par les partisans du système national-socialiste. Cette volonté s'exprime bien avant la création de Volkswagen. En effet, l'État allemand pousse très tôt les compagnies automobiles Mercedes et Auto-Union dans les courses automobiles, les Grands Prix et autres compétitions, les subventionnant de façon importante pour développer des techniques poussées.

Par ailleurs, Hitler s'affaire à développer le système autoroutier allemand, avec le déploiement de larges Autobahnen à travers tout le pays. L'objectif est de faciliter les communications entre les différentes villes, mais également de permettre à l'aviation de décoller ou atterrir sur les autoroutes. Ce développement est de plus, l'affirmation de la volonté du pouvoir de faciliter l'accession de la population allemande à la mobilité individuelle
Source : steve walter

CLUB5A - REVUE DE PRESSE - Goodwood Revival 2019, sous le soleil de la voiture ancienne

Près de Chichester, s’est déroulé pendant le week-end dernier le Goodwood Revival sous un soleil de plomb. Plusieurs centaines de milliers de visiteurs venant du monde se sont rendus à cette manifestation considérée comme l’une des plus importantes dans le monde de la voiture ancienne. Nous étions l’un d’entre eux. On va à Goodwood en voiture, à moto, en bateau (Portsmouth) ou en avion (Southampton). Mieux vaut avoir réservé le plus tôt possible son billet, qui n’est pas bon marché (le tarif peut dépasser les 100 £). 

Un hôtel alentour peut aussi vous coûter aussi quelques centaines de livres, car les tarifs s’envolent lors de l’événement. Mais vous ne regretterez pas un instant d’avoir cassé votre tirelire. Goodwood, c’est d’abord une atmosphère inimitable, faite de décontraction et d’histoire. Si vous le pouvez, venez habillé avec les vêtements de vos parents, et même de vos grands-parents. Tous les genres vestimentaires sont admis, sauf le genre débraillé. Vous pourrez assister à des courses, découvrir les plus beaux modèles du XXe siècle, dans la voiture, la moto, et même l’aviation. Après trois jours d’immersion (la manifestation commence le vendredi), vous partirez avec le sentiment d’avoir vécu un moment unique.
Source : lefigaro.fr - Merci DAVID SARDA pour le suivi de l'info....

samedi 21 septembre 2019

CLUB5A - HUMOUR AUTO - QUAND CELA NE TIENT QU'A UN FIL !!


CLUB5A - REPORTAGE AUTOS - LA VOITURE DE JAMES BOND 007 - ASTON MARTIN DB5...


 
 Alors que votre serviteur a tant de mal à faire voler un avion de papier, les Allemands de Voxeljet peuvent faire sortir une Aston DB5 d'une imprimante 3D. Un talent très apprécié par la production de Skyfall, le dernier James Bond. L'Aston Martin DB5 est un classique qui fit fureur aux côtés de Bond dans Goldfinger. Depuis, elle apparaît épisodiquement dans les mains de 007. Mais la voiture a pris ces dernières années une valeur considérable, et il devenait trop coûteux même pour une superproduction comme celle-ci de l'exploser pour le plaisir du spectacle. 

Problème, car c'est justement le sort que les scénaristes de Skyfall avaient réservé à la DB5. La solution est venue d'Allemagne et d'un peu de plastique. Voxeljet est une entreprise spécialisée dans l'impression 3D et a reçu pour mission de la part des producteurs de James Bond de réaliser en 3 exemplaires des pièces de DB5, d'une fidélité absolue mais en plastique et à l'échelle 1:3. 
Les pièces sont ensuite assemblées par les maquettistes de Propshop Modelmakers, une entreprise spécialisée dans les accessoires de cinéma. Chaque DB5 est composée d'un châssis d'acier sur laquelle on fixe les pièces. Le tout est ensuite truffé d'impacts de balles et est enfin détruit à l'explosif. Une fin coûteuse malgré tout, puisque l'une de ces maquettes a été vendue aux enchères à près de 80.000€. 
Toujours moins cher, cela dit, qu'une vraie DB5 estampillée James Bond, dont un exemplaire a atteint à une vente la somme de 3,2 millions €. Johan Dillen Photos: Aston Martin & Propshop Modelmakers 
 http://ww2.autoscout24.fr / worldcarfans

CLUB5A - REPORTAGE AUTOS - L'AUTO TRAIN ...DORMEZ TRANQUILLE !!

Un service auto-train est un service ferroviaire de transport d'automobiles accompagnées permettant au voyageur de transporter son automobile, généralement de nuit et dans le même train. De tels services sont offerts dans divers pays d'Europe ainsi qu'aux États-Unis. 

En France, ce type de service était connu dans le passé sous le nom de « train auto-couchettes » ou TAC. Le service auto-train dessert, à partir de la gare de Paris-Bercy, les gares d'Avignon-Sud, de Marseille-Saint-Charles, de Toulon, de Fréjus-Saint-Raphaël et de Nice-Ville, mais également de Perpignan-Saint-Charles. D'autres dessertes (Biarritz, Bordeaux-Saint-Jean, Briançon, Brive-la-Gaillarde, Lyon-Perrache, Narbonne et Toulouse) ont été supprimées à cette date. 

 Le voyageur emprunte le mode de transport de son choix, tandis que son véhicule (voiture, moto, scooter ou quad) est acheminé par un train composé uniquement de wagons spécialisés. Le voyageur a la possibilité de faire récupérer son véhicule par la personne de son choix à l'arrivée, sous condition que le propriétaire ait fait une procuration. 

le service Auto/Train de SNCF fête ses 60 ans. Ce service permet aux clients de faire voyager leur véhicule de nuit en train. Celui-ci est disponible le lendemain à destination. Chaque année 60 000 véhicules ont voyagé avec Auto/Train. 
Une voiture-lits, appelée aussi wagon-lits, est une voiture de chemin de fer conçue pour transporter des voyageurs couchés dans de vrais lits, comprenant matelas et literie, ainsi qu'un coin-lavabo-toilette (voire une douche) contrairement aux voiture-couchettes, avec un service à bord très attentionné assuré par le « conducteur » des wagons-lits, qui propose du petit-déjeuner à la collation au champagne, servis en cabine. 

Ce type de voiture permet de voyager de nuit et de jour dans des conditions optimales de repos. Elles sont équipées de cabines privées, préservant l'intimité des voyageurs, particulièrement adaptées aux grands voyages. En position « de jour », un canapé ou des fauteuils permettent de se reposer. 

En position « de nuit », les lits, rabattus auparavant contre la cloison, sont préparés par le conducteur des wagons-lits. 

C'est à George Mortimer Pullman que l'ont doit l'apparition des premières voitures-lits en 1863 aux États-Unis. Mais le « wagon-lit » à l'européenne a été conçu par le belge Georges Nagelmackers, fondateur de la fameuse Compagnie des wagons-lits, aujourd'hui française.
Source : SNCF-leparisien.fr-motor-infos-BFMTV

vendredi 20 septembre 2019

CLUB5A - PHOTO INSOLITE - LE FOOD-DEUDEUCHE EST OUVERT ...BON APPÉTIT !!


CLUB5A - REVUE DE PRESSE - LE DEUDEUCHE SHOW ...

D'incroyables Deudeuches en spectacle 
On les savait capables de tout, mais avec André Lods, les « Deuches » repoussent encore les limites du possible. L'ancien compagnon de Jean Sunny a créé son propre spectacle de cascade automobile voici une douzaine d'années. « Le secteur était assez encombré. J'ai cherché une idée pour me démarquer, et voilà ! »
 Bricoleur de génie, André a transformé lui-même une dizaine de véhicules de série. Ils ont toujours la silhouette inimitable de la 2 CV, mais cachent sous leur carrosserie rutilante des capacités insoupçonnées. 

L'un se cabre pour rouler sur ses seules roues arrières. Un deuxième préfère l'équilibre sur ses roues latérales. Un troisième traverse un mur de feu, y compris avec des passagers à bord. 
Un quatrième, constitué de deux moitiés avant réunies tête-bêche, se coupe soudainement en deux et chaque partie continue son chemin de son côté, façon Bourvil dans « Le Corniaud ». Le plus original se dresse sur son essieu arrière et se mue en dinosaure. 
Et, bien entendu, tous ces engins excentriques dérapent, mugissent et soulèvent des nuages de poussière. Spectacle et humour André Lods et son équipe de pilotes chevronnés jouent la carte du spectaculaire, mais aussi de l'humour. 

Car avec la Deuche, pas question de se prendre trop au sérieux. Avec ses roues désaxées, l'une d'elles secoue ses passagers comme un prunier. Et quand ils doivent porter sur la tête un plateau garni de gobelets d'eau, on imagine le résultat. Mais la préférée des enfants, et la plus photographiée, c'est toujours la mini, pas plus grande qu'une voiture à pédale. « Je me la suis même fait voler une fois », soupire le patron. 
Au rythme de 200 spectacles par an, le « Deudeuche show », concept unique en son genre, a déjà sillonné les routes d'Europe. Mais c'est la première fois qu'il se produit près de Blois. « Auchan nous accueille gracieusement », précise André Lods. « Ce n'est pas le cas partout ! »
lanouvellerepublique.fr/Jean-Louis Boissonneau
 
Source : Jonathan Fournier

CLUB5A - CULTURE PUB - CULTURE PUB - LA FORD TAUNUS..........LA FAMILIALE !!

La Ford Taunus est une voiture familiale vendue par Ford en Allemagne et dans d'autres pays. Les modèles à partir de 1970 sont similaires à la Ford Cortina au Royaume Uni. La gamme de modèles a été nommée d'après la chaîne de montagnes Taunus en Allemagne, elle a commencé en 1939 et s'est poursuivie par plusieurs versions jusqu'en 1994.
Clip publicitaire de la Ford Taunus 1981 .....Argentine.

La Ford Taunus est une voiture familiale vendue par Ford en Allemagne et dans d'autres pays. Les modèles à partir de 1970 sont similaires à la Ford Cortina au Royaume-Uni. La gamme de modèles a été nommée d'après la chaîne de montagnes Taunus en Allemagne, elle a commencé en 1939 et s'est poursuivie par plusieurs versions jusqu'en 1994. Elle a été remplacée par la Ford Sierra. Entre 1952 et 1968 toute la production Ford en Allemagne a été appelée Taunus, en utilisant les dénominations 12M, 15M, 17M, 20M et 26M. La lettre « M » fait référence à Meisterstück, en français « chef-d’œuvre ». 

Taunus a été aussi parfois utilisée comme nom de marque pour les marchés export, en particulier dans les marchés où les Ford américaines ou britanniques étaient déjà présentes. Les modèles 12, 15 et 17M disposent d'un moteur V4. Les modèles 20 et 26M disposent d'un moteur V6. La dénomination 12, 15, 17 etc. fait référence à la cylindrée du moteur 1 200, 1 500, 1 700 cm3, etc. Entre 1962 et 1970, les modèles d'entrée de gamme 12M (P4) et 12M/15M (P6) disposent de roues avant motrices (traction). Tous les autres modèles sont des propulsions (roues arrière motrices). 

En 1970, une nouvelle Taunus, la Cortina Taunus (TC), a été introduite avec une berline deux ou quatre portes berline, un break (ouTurnier) et un coupé. Le modèle est très similaire à la Ford Cortina Mk III anglaise, mais sans la ligne « bouteille de coca ». En outre, le Taunus est disponible en coupé, une carrosserie dont la Cortina n'a jamais disposé. Les deux voitures ont été développés sous l'égide de Ford Europe, et la plupart des principaux composants y compris les éléments clés de la carrosserie sont identiques. 

De 1976, les modèles Taunus et Cortina sont complètement identiques (excepté le nom), mais, « Taunus » étant le nom utilisé pour les marchés avec conduite à gauche, et "Cortina" dans les marchés à conduite à droite, bien que le nom Cortina a également été utilisé en Corée du Sud et Taïwan. La Mk III a aussi été vendue en Scandinavie, aux côtés du Taunus. La Ford Taunus TC a été conçue dans les années 1960 pour être une « voiture mondiale » aux côtés de sa « sœur technique » la Cortina Mk III, ainsi la construction et les travaux de conception se déroule sur les deux côtés de l'Atlantique. 

Comme avec la conception de la première génération, ceci est exécuté sous la supervision de Semon "Bunkie" Knudsen, ancienne gloire de General Motors. La voiture est souvent surnommé « Barock 2 » (pointant vers la série P2 Taunus de la fin des années 1950, communément connu comme le "Barock-Taunus") ou "Le Nez Knudsen" par ses propriétaires allemands en raison de la forme de capot pointu que, comme le veut la légende, a été mis là sur ordre direct de Knudsen. Sinon, le travail de conception majeur est connu pour avoir été fait par le designer automobile allemand Luigi Colani, qui a également fait des travaux de design pour la division motos BMW dans les années 1970. Source : Ochentoso111

Blog de club5a : Association Audoise des Amateurs d'Automobiles Anciennes, CULTURE PUB - LA FORD TAUNUS..........

Blog de club5a : Association Audoise des Amateurs d'Automobiles Anciennes, CULTURE PUB - LA FORD TAUNUS..........

CLUB5A - REVUE DE PRESSE - La Fédération des Bikers de France lance le label «Les villages bikers de France»

Les villes et bourgades adhérentes réserveront un accueil à bras ouverts aux motards qu’elles n’assimilent plus à des bandits de grand chemin ou des pollueurs impénitents. La grandeur de vue, c’est comme l’imagination ou le rêve: quand on n’en a jamais eu, on ne peut pas savoir ce qu’on rate.

 Pendant que l’édile de la capitale s’escrime à promouvoir le transport en troupeau, en combattant, de prêt ou de loin, tout ce qui ressemble à deux ou quatre roues, des patinettes aux tricycles, les Bikers renoncent peu à peu aux métropoles, pour jeter leur dévolu sur ce que la France a de plus beau: son terroir et ses villages. Avec la Fédération des bikers de France et grâce aussi à l’ouverture d’esprit de maires de village, ils ont même créé le label «Les Villages Bikers de France». Des centaines de jolies bourgades où les motards seront accueillis à bras ouverts et ne seront plus synonymes de bandits de grand chemin ou de pollueurs impénitents. 

 

Mais simplement de touristes autonomes et mécanisés, passionnés de liberté - et accessoirement de conduite nez au vent - au moins aussi respectueux du terroir que s’ils s’étaient rendu sur place en cars. L’occasion de faire vibrer d’aise, les gros moteurs V Twin et prolonger l’été indien, les mains rivées aux guidons corne de vache. «Les centres villes de province et nos villages se vident peu à peu, siphonnés par la grande distribution, explique Christophe Arconnerie, président de la FBF. 
Cette opération permet de mettre en avant des endroits souvent charmants et d’offrir aussi aux commerçants l’occasion de faire perdurer leurs commerces…» 3 critères éliminatoires La commune sollicitant le label «Villages Bikers de France» doit répondre aux trois critères éliminatoires suivants: - Attester d’une volonté d’accueil des Bikers par la mise en place de parkings motos gratuits en centre- ville afin que les bikers puissent laisser leur moto en toute sécurité. Certaines machines peuvent dépasser les 30 000€. - Prouver l’adhésion de la municipalité au projet de demande de classement par la production d’une délibération du Conseil Municipal. -Prouver l’adhésion collective d’une majorité des commerçants au projet de demande de classement par l’adoption d’une charte par laquelle les commerçants s’engagent à offrir le meilleur accueil et une réduction entre 10 et 15% aux Bikers présentant leur carte de membre de la Fédération des Bikers de France. La pratique de la moto custom rassemble plus de 200.000 bikers en France. Ce chiffre double pendant la période estivale. L’ensemble des acteurs de la moto custom en France ainsi qu’en Europe, sont demandeurs d’un référencement des villes et villages qui pourraient servir d’étapes pendant les nombreuses balades et «road trips» organisés tout au long de la saison estivale de mai à septembre. Pour promouvoir son label, la FBF organise un tour de France (Août 2020) pour aller à la rencontre des habitants. Privât (Ardèche) et Alzon (Gard) se sont déjà portées volontaires pour participer à cet événement.
Source : lefigaro.fr - Merci DAVID SARDA pour le suivi de l'info...Bertrand FRANCESCHINI

jeudi 19 septembre 2019

CLUB5A - PRÉPAREZ VOS MÉCANIQUES - JOURNÉES du PATRIMOINE DIMANCHE 22 SEPTEMBRE 2019..INSCRIVEZ-VOUS !!

Départ 8 H30 à la maison des Associations au PAICHEROU
 BERGES DE L'AUDE À CARCASSONNE 
Contact et renseignements :  
Dominique GARCIA
5A-secretariat@sfr.fr / 06.18.24.53.42
Retrouvez l'édition 2018 - 2017 sur notre chaîne Youtube 

CLUB5A - PRÉPAREZ VOS MÉCANIQUES - LE 22 SEPTEMBRE 2019 SORTIE MOTOS ...LE CIRCUIT OUBLIE !!


La journée du patrimoine ce n’est pas que les voitures, les motos seront ce jour-là aussi de la partie….. et c’est tant mieux !! 
 Le 22 septembre 2019 l’association de GREZES-HERMINIS épaulée par Gérard et Josette ALVARO vous proposent de redécouvrir le circuit oublié de SALVAZA /CARCASSONNE au cours d’une balade qui réunira tous les passionnés de motos anciennes, cette manifestation sera soutenue par le département de l’Aude et la ville de Carcassonne...
Sortez vos motos de collection et participez à cet événement afin de découvrir ce circuit cher à notre ami 
Charles CAMBEROQUE ....
Renseignements et Inscriptions : 
M. Gérard ALVARO – Rue Montgolfier – ZI l’Estagnol – 11000 CARCASSONNE Tél. 04.68.25.23.70 
 mail : gjalvaro@orange.fr

CLUB5A - COMMUNICATION - LE PROGRAMME DES PROCHAINS MOIS....INSCRIVEZ-VOUS LE PLUS TÔT POSSIBLE !!

CLUB5A - HUMOUR MOTO - MOTARD UN JOUR ...MOTARD POUR TOUJOURS !!


CLUB5A - MOTO DE LEGENDE - LA YAMAHA 1000 TR1...CELLE QUI VOUS TRANSPORTAIT AU TRAVAIL TOUS LES MATINS SANS AUCUN SOUCI RENAÎT SOUS LA FORME D'UN SCAMBLER..

En ballade par une belle journée ensoleillée ....
Elle promettait beaucoup durant sa présentation en 1981... Bicylindre en V à 75° (réalisé par l'accouplement de deux 500 XT), 70 chevaux, une chaîne secondaire protégée d'un carter complètement étanche, suspensions à air avant et arrière... Ses problèmes de fiabilité, ses vibrations, comme sa tenue de route aléatoire, torpilleront très vite sa carrière. En raison du peu d'exemplaires vendus, bien souvent ferraillés,trouver à présent une Yamaha 1000 TR1 complète et d'origine réclame d'intenses recherches. Sa rareté en fait aujourd'hui une machine de collection appréciée, et sa réputation un engin négociable aux tarifs les plus raisonnables. 
 
La nouvelle TR1 SCAMBLER
Les motos de collection ont souvent une deuxième vie : la Yamaha TR1 n’y fait pas exception. En 1981 apparait la TR1, une moto concept ultra novateur : un gros V2 à 75° accroché sous un cadre ouvert en tôle emboutie. 
La voici qui renaît sous une forme plus excitante !
  Source : lerepairedesmotards.com / Photo Bernard et Lorette RICARD / Vidéo : MOTOR LIVE

CLUB5A - VOITURE DE LÉGENDE - Volkswagen Kübelwagen la voiture "Bassine" !!

Le VW 82 Kübelwagen (« voiture bassine ») est un véhicule léger militaire allemand de la Seconde Guerre mondiale. Conçu par Ferdinand Porsche avant le début du conflit, le Kübelwagen possède une carrosserie ouverte simplifiée montée sur le châssis et dotée des éléments mécaniques de la voiture civile appelée alors « KdF-Wagen », devenue plus tard la Coccinelle. 

Pour améliorer ses capacités tout-terrain, des réducteurs ont été installés au niveau des roues, augmentant la garde au sol et le couple de traction. La voiture est également équipée d'un différentiel de la société ZF (Zeppelin Fabrik) à Friedrichshafen, autobloquant à galets pour augmenter les capacités de franchissement en terrain glissant. Par sa légèreté et son différentiel autobloquant, la VW 82 4x2 (quatre roues dont deux motrices) s'est souvent montrée meilleure en franchissement que les « Jeep » MB ou GPW 4 x 4, beaucoup plus lourdes et sans différentiels verrouillables qui la ramènent aux performances d'une 4 x 2 lorsque deux roues patinent d'un même côté. 

Certains officiers allemands lui préféraient toutefois les Jeep qu'ils capturaient à l'ennemi, la trouvant, selon l'historien Antony Beevor, « bien supérieure ». Conçu comme véhicule de transport de troupes, le Kübelwagen était agile, fiable et facile à produire. L'armée allemande en utilisa 55 000 exemplaires durant la Seconde Guerre mondiale. 

En 1968, Volkswagen lança la VW type 181, assez semblable au Kubelwagen visuellement par ses lignes extérieures, mais sans aucune pièce commune avec le véhicule militaire de 1940. Avec la mode de l'écologie et le mouvement hippie, étaient apparus aux États-Unis divers véhicules récréatifs, comme le Meyers Dune Buggy (kit artisanal sur un châssis raccourci de Coccinelle), et il existait une demande pour des voitures « de plage » décapotables et ayant certaines capacités en tout-terrain. 

 Par ailleurs, il existait dans le cadre de l'OTAN un projet de Jeep européenne légère. Cela devait conduire Citroën à produire la Méhari (sur base de 2 CV), Renault à lancer la Rodéo et Austin/Leyland la Mini Moke. 

 Tous ces véhicules n'étaient pas des quatre roues motrices (hors versions spéciales comme la Rodéo SINPAR ou la Méhari 4 x4), mais avaient certaines capacités de franchissement sur mauvais chemins. La VW type 181 baptisée « the thing » (la chose) aux États-Unis, « Safari » au Mexique et « Trekker » en Grande-Bretagne avait, comme le Kübelwagen original, des essieux surélevés par un système d'engrenages réducteurs disposés sur les arbres de transmission, qui augmentaient la garde au sol. En 2018, la VW type 181 est toujours en service dans les forces armées royales thaïlandaises.
Source : RideswithChuck

CLUB5A - REPORTAGE ET REVUE DE PRESSE - Mercedes Vision Simplex, le passé recomposé !!

Pour célébrer l’ouverture de son nouveau studio de design avancé de Sophia-Antipolis, la firme à l’étoile a réalisé une interprétation moderne de son premier véhicule apparu en 1900. Un studio de design avancé sur la Riviera, à quelques kilomètres de l’endroit où l’histoire de Mercedes a commencé à s’écrire: cela faisait longtemps que Gorden Wagener, le directeur du design du groupe Daimler, en rêvait. C’est désormais une réalité depuis quelques semaines. 

Ce nouveau centre installé au cœur de la zone d’activités de Sophia-Antipolis et dirigé par le Français Alexandre Malval, ex-directeur du design de Citroën, a été inauguré en grande pompe jeudi dernier, en présence de Gorden Wagener. 

Pour fêter l’événement, l’homme fort du style de la maison à l’étoile avait demandé l’hiver dernier à ses équipes de plancher sur une réinterprétation de la première Mercedes de l’histoire. C’est ainsi qu’est née la Vision Simplex, un véhicule conçu comme une sculpture et qui n’a pas d’autres vocations de nous rappeler que Mercedes est l’un des pionniers de la mobilité. 

C’est en 1900 que Emil Jellinek, qui est venu s’établir sur la Côte d’Azur après avoir fait fortune, commande une voiture de 35 ch à la société Daimler Motoren Gesellschaft dirigée par Paul Daimler et Wilhelm Maybach. Cette voiture portant le prénom de la fille d’Emil Jellinek, Mercedes, rencontre rapidement un vif succès. Elle est capable d’atteindre les 90 km/h en 1900. Un exploit. Au volant de la Mercedes, Wilhelm Werner domine les courses de la Semaine de Nice et notamment la course de côte Nice - La Turbie. Les retombées des victoires sont énormes. Paul Meyan, membre fondateur et secrétaire général de l’Automobile Club de France, n’hésite pas à déclarer que «nous sommes entrés dans l’ère Mercedes.» La Mercedes 35 HP inspire le modèle Simplex lancé en 1902. L’histoire est en marche. Respectueux du passé, Gorden Wagener était visiblement ému au moment de présenter la Vision Simplex sur la terrasse extérieure de Sophia-Antipolis baignée de lumière. 
Comme pour la plupart des projets du constructeur, le style a fait l’objet d’une compétition interne entre les différents bureaux de style du constructeur répartis aux quatre coins du globe. L’habitacle a été confié à l’équipe d’Alexandre Malval. Celle du design intérieur, provenant pour la plupart du bureau de style du lac de Côme qui a été fermé, s’est nourrie du bleu azur du ciel méditerranéen pour le garnissage en velours du siège. Ce dernier, conçu comme une banquette à deux places, rappelle par sa forme arrondie le siège de la Mercedes 35 HP de 1900. La colonne de direction, qui jaillit du plancher, renvoie également au modèle originel.
Source : One hundred percent - Merci DAVID SARDA pour le suivi de l'info....