dimanche 26 juin 2022

CLUB5A - HUMOUR MOTO - LES VACANCES EN MOTO EN DUO ...QUEL PIED !!


 

CLUB5A - HUMOUR MOTO - NE PAS CONFONDRE ENTRE FAIRE LES COURSES ET FAIRE LA COURSE !!


 

CLUB5A - REPORTAGE AUTOS - Nos conseils avant de prendre la route des vacances !!

SÉCURITÉ 
A la veille de partir en vacances en voiture, quelques contrôles et précautions s'imposent. Il en va du bien-être et de la sécurité des personnes transportées. 

Mieux vaut prévenir que guérir. 
En vertu de ce vieil adage, nous ne saurions trop vous recommander de procéder à une check-list complète avant de prendre la route des vacances. En négligeant cette précaution élémentaire, l'automobiliste s'expose, lui et sa famille, à moult désagréments dont celui de rester en panne sur le bord de la route, voire d'être victime d'un accident. 
Une voiture révisée 
 Premier conseil, mieux vaut partir avec une voiture révisée. Les manuels des constructeurs rappellent que les révisions doivent être effectuées au moins une fois l'an. À défaut, le contrôle technique, qui doit être réalisé tous les deux ans dès lors que le véhicule a plus de quatre ans, oblige à un bilan complet qui signalera d'éventuelles anomalies. 
Contrôler les niveaux 
 Si votre véhicule est régulièrement contrôlé, cela ne vous dispense pas d'une petite check-list à effectuer avant le grand départ. Pour partir l'esprit serein, il va falloir soulever le capot et s'armer du manuel de bord pour procéder à la vérification de tous les niveaux: huile moteur, liquide de freins et de refroidissement. Sans oublier celui du liquide de lave-glace, indispensable pour nettoyer le pare-brise des insectes qui s'y seront écrasés. 

Des pneus bien gonflés 
 Plus important, l'éclatement d'un pneumatique sur autoroute est souvent dû à un sous-gonflage. Un pneu sous-gonflé éclate à cause de la surchauffe engendrée par sa déformation. A contrario, on ne risque absolument rien à rouler surgonflé, sinon à diminuer le confort. L'idéal est donc de vérifier la pression à froid et de choisir celle préconisée pour un roulage en charge, généralement majorée de 0,2 à 0,3 bar. N'oubliez pas de vérifier celle de la roue de secours. Quand vous en avez une... 
Gilet et triangles embarqués 
 Même bien entretenue, une voiture peut toujours tomber en panne. La législation impose d'emporter un triangle de signalisation et un ou deux gilets de sécurité qui doivent se trouver à bord du véhicule afin d'être immédiatement accessibles en cas d'immobilisation. Un décret, paru en mars 2013, maintient l'obligation de posséder un éthylotest mais supprime la sanction en cas de défaut de possession. Nous en profitons pour rappeler une évidence, vous devez être en possession des papiers du véhicule: carte grise et attestation d'assurance. 
Quelques outils 
 On ne s'improvise pas garagiste, mais il est rageant de devoir rester sur le bord de la route quand il aurait suffi d'avoir quelques outils sous la main pour pouvoir repartir. Pensez donc à emporter un outil multifonctions de type Leatherman, un rouleau d'adhésif renforcé et des fusibles. 
Plus important, la plupart des voitures étant désormais livrées sans roue de secours, mieux vaut prévoir une bombe anti-crevaison et un kit réparation pour pneu tubeless. Nous vous conseillons aussi d'emporter une trousse de premiers secours. 
Pas de surcharge 
 La masse que vous avez le droit d'embarquer, autrement dit la quantité de bagages, est limitée par le PTAC (poids total en charge) mentionné sur la carte grise à la rubrique F2. Pour ne pas dégrader le comportement de votre automobile, placez les valises les plus lourdes dans le fond du coffre. Si le coffre est plein, positionnez les derniers sacs au pied des sièges arrière mais jamais sur la plage arrière. En cas de choc, ils se transformeraient en projectiles et viendraient heurter la tête des passagers. 
Des enfants correctement attachés Les sièges auto et autres rehausseurs de siège sont non seulement indispensables mais ils doivent être parfaitement arrimés à l'automobile. Un système d'ancrage automatique de type Isofix, compatible avec la plupart des voitures récentes, facilitera grandement l'installation et garantira son efficacité. Si rouler de nuit ne vous dérange pas, les enfants trouveront le temps moins long. Sinon, prévoir les livres et les jeux vidéo qui sauront les occuper. 
Une pause toutes les 2 heures 
 Avant même que les premiers signes de fatigue ne surviennent, les spécialistes conseillent de faire une pause toutes les deux heures. La somnolence est l'une des principales causes de mortalité sur autoroute et, d'autant plus fréquente que l'utilisation d'un régulateur de vitesse incite le conducteur à relâcher son attention. Cette pause est aussi l'occasion de permettre à toute la famille de s'aérer et de se dégourdir les jambes. 
Assistant d'aide à la conduite 
 L'usage d'un avertisseur de radar permet, outre de ne pas risquer de perdre bêtement un point sur son permis pour un dépassement même minime de la limitation de vitesse, de rester informer des conditions de circulation. 
Les avertisseurs communautaires tels que le Coyote et Wikango, ainsi que certaines applications pour smartphone dont Waze, renseignent en temps réel le conducteur de tous les événements qui pourraient le surprendre: accident, voiture immobilisée, présence d'animal ou d'objet sur la chaussée. Un bon investissement.
Source : lefigaro.fr - INA Officiel

CLUB5A - LES ARCHIVES DU CLUB DES 5A - FUSION HISTORIQUE - LES 5A POUR ROULER ENSEMBLE !!


 Le nouveau bureau, présidé par M. DUMONT, un indépendant qui a réussi à réunifier les deux clubs. (Photo « La Dépêche », op. B. Courrière.) 
Fusion historique, hier, Carcassonne, de deux clubs de voitures anciennes issus, à l'époque d'une scission. C'est ainsi qu'est née I ‘Association audoise des amateurs d'automobiles anciennes, regroupant dont le Tacot-Club et le Cercle audois des voitures anciennes.. Cette nouvelle association, qui a nécessité deux années de négociations, est également baptisée en raccourci les 5 A. Elle regroupera quelque cent vingt membres possédant environ plus de deux cents voitures anciennes, ce qui constitue I ‘un des plus grands clubs de France. 
Le nouveau président des 5 A est M. Richard Dumont, assisté notamment de deux vice-présidents: MM. Henri Ruffié et Georges Sala; le bureau compte, lui, quinze membres. « On va bouger, affirme le nouveau président, pleinement satisfait de cette fusion exemplaire, témoignant d'une intelligence. M. Dumont entend, en effet, associer les professionnels de l'Automobile pour dynamiser le nouveau club et rebâtir un tour de l'Aude digne de ce nom. 
 Nombreux projets
 Les projets sont d'ailleurs nombreux, reprenant les initiatives des deux anciens clubs: le Tacot-Club et le C.a.v.a. les 5 A participeront donc au rallye à la boussole, les 5 et 6 novembre; à la Croisière blanche, en février, à Perpignan; à la randonnée de la Cité, en juin au rallye du soleil, un rallye interclubs, avec Toulouse et Perpignan. 
Le nouveau budget des 5 A tourne autour de 30.000 francs, une somme à même de bien démarrer sur les routes nouvelles de l'amitié retrouvée. 
Cette nouvelle association mérite un coup de chapeau, car elle est la résultante d'efforts pour remodeler une amitié avec un grand A comme les 5 A. 
Belle initiative, pourtant qu'il est toujours possible de s'entendre et de créer plutôt que de déchirer négativement. 

Membres du Tacot-Club et du Cercle audois des voitures anciennes, réunis pour une même aventure. Désormais, on roule ensemble. 
(Photo « La Dépêche », op. B. Courrière.)

CLUB5A - TECHNIQUE MOTO - RÉFECTION D'UNE MOTO TORPEDO V4 DE 1909 ........


La moto n'a jamais été présenté au public. On donne la conception inhabituel du moteur à quatre cylindres dont la capacité de 1600 ccm en doublant le moteur...

1909 Torpedo V4 replica by Pavel Malaník
Source : Pavel Lalanik

CLUB5A - PHOTO INSOLITE - UN BOUCHON DE RESERVOIR D'AMILCAR TRES PARTICULIER !!...AMILCAR QUI ROULE "N'AMASSE" PAS MOUSSE !!


 

CLUB5A - PREPAREZ VOS MECANIQUES - LA 14EME EDITION DE LA FETE DES 5A AURA LIEU LE 14 JUILLET 2022 A 9H .......INSCRIVEZ-VOUS !!


CLUB5A - VOITURE DE LEGENDRE - L'ALFA ROMEO MONTREAL ...LE V8 DE CHEZ ALFA !!

L’Alfa Romeo Montreal est un coupé de sport issu d'une étude de style de Marcello Gandini, alors salarié de l'atelier du maître Bertone.

La voiture a été présentée à l'exposition universelle de Montréal en 1967, d'où le nom du modèle. 
L'objectif étant de créer et d'exposer : « La massima aspirazione dell'uomo in fatto di automobili » 
- La plus haute ambition de l'homme en matière d'automobile. La version de série, bien que très proche des lignes des deux prototypes, est au total fondamentalement différente. 
L'un de ces prototypes est toujours visible au musée Alfa Romeo d'Arese, à côté de Milan. 

En effet, Alfa Romeo a pris pour base le châssis du coupé Giulia existant, couramment dénommé Bertone par les Alfistes. L'adaptation des formes du prototype à ce châssis s'est avérée difficile, notamment après le choix de l'utilisation du moteur V8 de l'Alfa 33, alors que les prototypes étaient équipés de la mécanique de l'Alfa Romeo Giulia, un moteur 4 cylindres double arbre à cames en tête. 

Adaptation qui a nécessité de rehausser toute la ceinture de caisse, de même pour l'intégration des vitrages latéraux très courbes. Toutes ces difficultés ont entraîné un développement de trois ans, les premières voitures ne seront livrées qu'en 1971 après le salon de Genève qui se tient au mois de mars. Bien que sa carrosserie présente des prises d'air à l'arrière, la Montréal n'est pas une automobile à moteur central. 
En comparant la carrosserie dessinée par Bertone avec celle de la Lamborghini Miura, également œuvre du maître Marcello Gandini, on pourrait penser qu'elle est équipée d'un moteur central, mais elle a en fait un moteur posé sur la traverse avant du châssis, ce qui entraîne une répartition des poids de 60 % sur l'avant et 40 % sur l'arrière. 

 L'ingénieur Giuseppe Busso, un des plus fameux concepteurs de moteurs Alfa Romeo, dans ses mémoires (Nel cuore dell'Alfa), a révélé que le projet de départ était beaucoup plus ambitieux, avec un châssis développé spécifiquement, équipé notamment d'une suspension arrière avec un pont « de Dion », projet restreint pour des raisons de priorités budgétaires. Parmi les collectionneurs actuels, amoureux de la ligne, cela est de plus en plus souvent évoqué comme une trahison de l'esprit Alfa. 

Pour le moment ces collectionneurs travaillent en priorité à améliorer le freinage de leurs autos avec des pièces plus récentes, mais d'autres points sont souvent évoqués, comme la suspension avec des kits d'origine anglaise, et même la réalisation d'un châssis conforme à l'esprit de départ du projet : faux châssis tubulaire avant permettant d'allonger l'empattement pour un meilleur équilibre des masses, suspension arrière indépendante et lissage aérodynamique de la carrosserie, car il faut savoir que même les prototypes exposés à Montréal n'ont jamais connu la soufflerie .
Source : SUPERCARCLASSICS

CLUB5A - COMMUNICATION - LE PROGRAMME DES PROCHAINS MOIS....INSCRIVEZ-VOUS LE PLUS TÔT POSSIBLE...!!





CLUB5A - PREPAREZ VOS MECANIQUES - 33ème Tour de l'Aude organisé par le club des 5A CARCASSONNE...Inscrivez-vous !!

 

samedi 25 juin 2022

CLUB5A - COMMUNICATION - A PROPOS DU TOUR DE L'AUDE 2022

 


REVUE DE PRESSE - BMW 507..à l’ombre depuis quatre décennies !!

 

ACTUALITÉ - La maison Bonhams va vendre le 30 septembre prochain à Newport, aux États-Unis, un roadster 507 stationné depuis 43 ans dans un box de Philadelphie. Cela paraît encore incroyable de nos jours. Tous les garages n’ont pas encore livré leurs secrets. Un peu partout dans le monde, certaines automobiles sommeillent, parfois depuis plusieurs décennies, à l’abri des regards indiscrets. Elles ont été oubliées ou dissimulées. Elles sont le reflet d’une histoire familiale. C’est ainsi que la maison anglo-saxonne Bonhams a mis la main sur l’un des 252 exemplaires du roadster 507 que BMW a commercialisé au milieu des années 1950.
 Dans son jus et relativement bien préservé, ce véhicule était stationné dans un box attenant à un pavillon d’un quartier modeste de Philadelphie. Il s’agit d’un roadster Série II de 1957 doté de rares options: des roues Rudge et un hard-top. La 507 sera l’une des attractions de la vente aux enchères Bonhams qui se déroulera dans le cadre du concours Audrain de Newport le 30 septembre prochain. En prévision de la vente, Bonhams a reconstitué l’historique de la 507. 
Le roadster a été vendu neuf à Caracas, au Venezuela. En 1979, il prit la direction de Montréal, au Canada, chez le père du vendeur. La fameuse BMW fut ensuite conduite dans un garage de Philadelphie qu’elle n’a plus quitté pendant 43 ans. De temps en temps, le V8 était démarré. La 507 sera vendue sans prix de réserve. Elle est estimée en 1,8 et 2,2 millions de dollars. 
 Source : Sylvain Reisser-lefigaro.fr/ Merci DAVID SARDA pour le suivi de l'info...

CLUB5A - HUMOUR AUTO-MOTO - ALLONS A L'ESSENTIEL !!


 

CLUB5A - REVUE DE PRESSE - Etape Belvézienne pour un rallye de vieilles bécanes..Retour sur image sur le tour du Languedoc-Roussillon 2015 !!

En ce dernier weekend du mois de mai, le club des 5A de Carcassonne qui regroupe les passionnés de voitures et motos anciennes organisait le Tour du Languedoc-Roussillon des vieilles motos. 
Ce tour consiste à parcourir une étape dans le département de l’Aude et une étape dans les Pyrénées Orientales. Samedi dernier, l’étape audoise partait de Carcassonne pour rejoindre Mazères et le Lac de la Ganguise. Les 15 participants ont profité de passer dans notre commune pour faire une halte casse-croûte et laisser souffler ces vieilles mécaniques datant depuis 1928 jusqu’à la fin des années soixante. 
Les riverains de la Place de la Gare ont été rapidement attirés par les pétarades de ces vénérables bécanes. Les responsables de cette organisation Josette et Gérard Alvaro ont pris plaisir à rencontrer notre concitoyen Charles Fournié, ancien mécanicien du village. De cette rencontre sont ressortis d’anciens souvenirs lorsque les deux compères étaient coorganisateurs du célèbre moto-cross de Belvèze dans les années 70. La faim matinale rassasiée et les moteurs refroidis, tous les pilotes ont enfourché leurs montures pour partir en direction de Roquefeuil avant de rejoindre Mazères.

 Les souvenirs d’autrefois ont resurgi avec les nostalgiques de vieilles motos.
Source : http://belvezedurazes.blogs.lindependant.com/ joel Sanchez 

CLUB5A - REPORTAGE SPORT AUTO - LA LÉGENDE DU DAKAR-RETOUR SUR IMAGE ...C’ÉTAIT EN 1994 !!

Les meilleurs moments de l'édition 1994 du Dakar....
Le Rallye Paris-Dakar-Paris 1994 est le 16e Rallye Dakar. Sa particularité est d'être un Paris-Dakar-Paris, particulièrement long et éprouvant. Les vainqueurs sont Pierre Lartigue et Michel Périn sur Citroën ZX en catégorie autos, Edi Orioli sur Cagiva Elefant 900 en catégorie moto. 

L'étape du 9 janvier a été d'une difficulté exceptionnelle, à cause d'un cordon de dunes mal pris en compte par les organisateurs. Aucune voiture ne parvint à rallier l'arrivée dans les délais autorisés par le chemin réglementaire. 

Les Citroën contournent l'obstacle, ignorant le huitième point de passage obligatoire, tandis que les autres équipes sont revenues au point de départ. Les organisateurs annulent l'étape, pour ne pas disqualifier tous les concurrents. Les Mitsubishi sont introuvables.

 Finalement, les équipages Mitsubishi atteignent le huitième point de passage après plus d'une journée de course, les co-pilotes ayant dû souvent marcher devant la voiture pour chercher les points de sable praticable. Cette performance leur a valu d'être considérés comme des héros par les commentateurs, mais ils perdent la course puisqu'ils n'ont pas rallié l'arrivée à temps pour l'étape suivante.
Source : Chaîne de BFGoodrichmotorsport

CLUB5A - PHOTO INSOLITE - LE MOTEUR A TIROIR !!


 

CLUB5A - MOTO DE LEGENDE - MATCHLESS G45 500 ..UNE MARQUE DE MOTOS DANS LA COURSE !!


            
Source : Heroes Motors-https://www.motorcyclespecs.co.za/