dimanche 17 février 2019

CLUB5A - REPORTAGE AUTO - Assurer son véhicule coûte de plus en plus cher !!!

Le baromètre du comparateur LeLynx indique que le prix des assurances auto ne cesse d'augmenter en France. L'étude nous éclaire également au sujet des causes de cette hausse des tarifs. Selon le baromètre LeLynx, les prix des assurances auto ont sensiblement augmenté en 2018 par rapport à l'année précédente. Une hausse des primes a été observée dans toutes les régions de France, avec une moyenne de +3,4 % par rapport à 2017. En tête du classement, on retrouve les Hauts-de-France qui enregistrent l'augmentation la plus importante (+4,4 %). Toutefois, c'est l‘Ile-de-France qui reste la plus chère avec une prime moyenne de 682 euros/an. 

À l'inverse, la Bretagne est la région la plus avantageuse pour les automobilistes, qui déboursent en moyenne 530 euros/an pour assurer leur véhicule. En moyenne, les Français ont dépensé 615 euros (+3,4 %) en 2018 pour contracter une assurance. La hausse ne devrait pas s'arrêter en si bon chemin, puisqu'une nouvelle augmentation de +5 % est prévue pour 2019. Le top 10 des villes où assurer son véhicule a coûté le plus cher en 2018 est le suivant: Marseille (784 euros), Nice (721 euros), Lyon (713 euros), Paris (701 euros), Lille (668 euros), Montpellier (646 euros), Strasbourg (640 euros), Toulouse (638 euros), Bordeaux (619 euros) et Nantes (585 euros). Quelles sont les causes de l'envolée des primes d'assurances auto? Les véhicules actuels embarquent des équipements de plus en plus complexes, qui les rendent plus coûteux à réparer. 
La prime augmente donc en conséquence. Les prix seront également plus élevés dans les zones où les accidents sont en hausse constante. Car même si l'on observe une baisse du nombre de tués sur la route, les Français s'accrochent toujours autant. Enfin, les événements climatiques survenus en 2017 dans certaines régions ont aussi fait exploser les primes: les tempêtes en Bretagne et dans les Hauts-de-France, les épisodes orageux... 

 Les primes d'assurance auto se calculent selon cinq critères: le niveau de garantie choisi (au tiers ou tous risques), l'endroit où le véhicule est stationné, le prix et la puissance de la voiture, le bonus-malus et les antécédents de conduite de l'automobiliste, ainsi que le profil du conducteur (ancienneté du permis). Ce dernier élément est un facteur clé dans le calcul de la prime auto. Les jeunes conducteurs par exemple, moins expérimentés que leurs aînés, sont considérés par les assureurs comme des profils «à risque», et se voient proposer des primes très élevées, avec une majoration jusqu'à 100 % les trois premières années. Le montant moyen de la prime en 2018 était de 993 euros pour les moins de 25 ans, de 757 euros pour les moins de 35 ans, de 495 euros pour les 35-50 ans, et de 436 euros pour les plus de 50 ans. 

Les jeunes donnent le plus souvent raison aux assureurs, puisqu'ils sont les plus concernés par les comportements à risque au volant, et que les accidents de la route représentent la première cause de décès chez eux. D'après un récent sondage réalisé par l'institut CSA pour LeLynx, près de la moitié des moins de 35 ans reconnaissent avoir souvent un comportement à risque au volant: près de 20% admettent téléphoner régulièrement en conduisant et consulter leurs mails ou sms.


 Bien qu'elles puissent paraître justifiées, ces primes plus élevées pour les jeunes ne sont pas sans conséquences. Devant le prix exorbitant de leur assurance, ils sont de plus en plus nombreux à faire le choix de s'en passer: près de 60 % des responsables d'accident roulant sans assurance ont moins de 35 ans, 27 % moins de 25 ans.
Source : lefigaro.fr - Merci DAVID SARDA pour le suivi de l'info...MMA assurances

samedi 16 février 2019

CLUB5A - HUMOUR MOTO - LA PASSION N'A PAS D'AGE !!


CLUB5A - COMPÉTITIONS AUTOMOBILES - LES RALLYES AUTOMOBILES - TOP CRASH RALLYES !

Une vidéo regroupant de nombreux d’accident de voitures de rallye.. 
 Vidéo de rallye régionaux et nationaux ...compile !!

Source : 01Team3V
<
Une vidéo qui compile assez bien les plus gros crash en voiture de Rallye........ 

CLUB5A-PRÉPAREZ VOS MÉCANIQUES- LE 24 FÉVRIER 2019....SORTIE MOTOS DES 5A - DIRECTION FRONTIERS-CABARDES POUR DÉGUSTER UNE BONNE SOUPE AUX CHOUX !!

LE 24 FÉVRIER 2019 !!
Rendez-vous au Café du Dome à 8h30 - départ 9h...Nous vous attendons nombreux !! 
Inscriptions et renseignements : 
Alain FUMANAL : 06.88.78.37.34
Régis PERICH  : 06.23.87.60.32
Retrouvez la vidéo de cette sortie effectuée en 2016 sur notre chaine Youtube 5ACLUB

CLUB5A - REPORTAGE AUTO - Les cinq Porsche qui accélèrent le plus fort !!

Porsche aligne ses modèles sur la piste de décollage d'un aérodrome désaffecté, pour sacrer la sportive de Stuttgart la plus rapide sur l'exercice du 0 à 100 km/h. Les deux premiers véhicules s'alignent sur la ligne de départ. Comme pour une course de dragster. On aperçoit un break de chasse Panamera Turbo S E - Hybrid Sport Turismo, la version la plus musclée de la familiale de Porsche. À ses côtés, on découvre avec stupéfaction une Carrera GT, la supercar de la marque allemande lancée en 2003. Un affrontement qui semble assez inégal, étant donné que la Carrera GT est une véritable voiture de course homologuée pour la voie publique. Un engin qui n'est pas à comparer avec un véhicule à quatre places, en particulier au niveau des performances. 

 Et pourtant, contre toute attente, la Panamera décroche la victoire avec un 0 à 100 km/h abattu en 3,4 secondes, contre 3,9 secondes pour la Carrera GT. Un résultat qui n'est pas si illogique. Certes, le break affiche un déficit de deux cylindres comparé à la supercar, et pèse près d'une tonne de plus! Mais il bénéficie de quatre roues motrices, d'un système hybride, et son V8 est turbocompressé. 

Ce qui lui permet d'afficher une puissance de 680 chevaux, contre 612 pour le V10 atmosphérique de la Carrera GT qui ne peut compter que sur deux roues motrices pour faire passer la puissance au sol. N'oublions pas non plus que la Panamera est dotée d'une boîte de vitesses automatique PDK à double embrayage, alors que son adversaire fait confiance à une transmission manuelle. Le bolide qui a détrôné ce break de chasse dopé à l'électricité, n'est autre que la Porsche 911 Turbo S. Malgré un désavantage de 100 chevaux, la 911 profite d'un poids plus contenu et de quatre roues motrices. Le coupé sportif reprend ses droits. 

La 911 Turbo S pulvérise le 0 à 100 km/h en 2,9 secondes. La joie est toutefois de courte durée, puisque ce modèle s'est fait subtiliser son titre par l'une de ses dérivées à deux roues motrices: la 911 GT2 RS. Plus légère d'une centaine de kilos, cette pistarde fait parler la poudre avec son flat-six biturbo de 700 chevaux. L'écart n'est pas pour autant phénoménal, puisque la GT2 RS abat le 0 à 100 km/h en 2,8 secondes, soit 0,1 seconde de mieux que la 911 Turbo S. La 911 GT2 RS n'est pas encore l'ultime vainqueur. 
Avec sa transmission intégrale, son système hybride et ses 887 chevaux, la dernière supercar en date du constructeur allemand, la 918 Spyder, repousse encore les limites de la performance. Au volant de cet engin, passer de 0 à 100 km/h ne nécessite pas plus de 2,6 secondes.
Source : lefigaro.fr - Merci DAVID SARDA pour le suivi de l'info -  Porsche


vendredi 15 février 2019

CLUB5A - PRÉPAREZ VOS MÉCANIQUES - RENDEZ VOUS LE 17 FÉVRIER 2019 POUR L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU CLUB DES 5.A CARCASSONNE !!


CLUB5A - PHOTO INSOLITE - MÊME EN SCOOTER L'IMPORTANT C'EST L'ANGLE !!

La série de photos insolites auto et moto risque de vous étonner ou vous faire rire voir vous surprendre !! Cette nouvelle rubrique regroupe des images drôles et insolites du web. Vous pouvez les revoir en cliquant dans l’onglet divertissement dans le menu de droite de ce blog « Rubriques-Club des 5A »…...

CLUB5A - SPORT AUTOS - RETOUR SUR IMAGE - RALLYE DE MONTE-CARLO HISTORIQUE EDITION 2016 - PASSAGE DE CONTRÔLE A AMÉLIE LES BAINS !!

"Le rallye Monte Carlo historique 2016 a traversé la région pour les concurrents qui ont entamé le parcours de liaison depuis Barcelone, le 29 Janvier 2016. 
Un contrôle de passage avait été installé à Amélie les Bains et il était obligatoire de profiter de l'occasion. Malgré l'heure un peu tardive : 23 h - la passion est la plus forte ! 
Le déplacement en valait la peine. De nombreuses et belles autos des années 1960 à 1980 ont défilé tour à tour pour permettre aux équipages de pointer et aux spectateurs d'admirer ces gloires passées des rallyes. 
La nuit rendait les arrivées et départs encore plus magiques avec les faisceaux de phares balayant l'obscurité. 
 Depuis Amélie les participants se dirigeaient vers l'Aude ce qui fait une belle boucle par des routes montagneuses avant de rejoindre le parcours commun dans la région de Monte Carlo et Nice. 

 A minuit, les dernières voitures s'élançaient et en s'étant régalé des bruits d'échappement et des couleurs, on se sent quand même une pointe d'envie....Ils ont de la chance, ces concurrents."

Source : texte et photos de notre envoyé spécial 
Michel TERRATS

CLUB5A - LE DESSIN DU MOIS - TR3 DONNEUSE DE PLAISIR !!

Comme son nom l'indique, cette Triumph Roadster (TR en langage familier) se pilote cheveux au vent, nez en prise directe avec les flux aérodynamiques, les deux mains bien posées sur le volant pour maîtriser les errements de ses trains roulants. 
C'est l'essence même de la voiture sportive britannique qui fait peur aux froggies (les mangeurs de grenouilles que nous sommes) et les excite tout à la fois. 

Il faut dire que sous cette robe affriolante se cache un moteur d'origine agricole, des suspensions d'une rudesse à faire fuir un fakir et une tenue de route déconcertante. 
Mais c'est également et surtout une machine à donner du plaisir, les odeurs d'huile et les mains dans le cambouis y compris. 
Son succès ne saurait s'expliquer autrement : cette auto-là a une âme... 

Elle apparaît en octobre 1955. Elle est produite à la Standard Motor Company au Royaume-Uni qui produira 13 377 voitures. Seules 1286 voitures seront pour le marché britannique, le reste de la production sera exporté vers le marché américain. En 2002, 893 TR3/TR3A étaient enregistrées au Royaume-Uni. Son prix d'origine était de 950£. 

Bien que d'origine elle soit une deux places cabriolet, un troisième siège ainsi qu'un hard top étaient disponibles en option. Elle permet à Annie Soisbault de remporter le Rallye Paris - Saint-Raphaël Féminin en 1959. 

Elle est une simple évolution de la Triumph TR2. Elle se caractérise esthétiquement, par rapport à la TR2, par une calandre légèrement modifiée avec une grille en aluminium affleurante et à des chromes qui font leur apparition. À l'arrière, le feu central Stop est remplacé par 2 feux situés en bout des ailes. 
Du coup, deux clignotants séparés apparaissent plus au centre sur la malle arrière. 

 Le moteur "Standard 2 Litres" développe 95 ch à 5 000 tr/min grâce à des carburateurs plus gros (S.U HS6) et les freins à disque sont en option. Les freins à disque sont en série à partir de septembre 1956. À l'été 1957, la TR3 n'est plus produite et elle est remplacée par la TR3A. 
Par François Roussel / 
SUPERCARCLASSICS

jeudi 14 février 2019

CLUB5A - HUMOUR ST VALENTIN....

Je viens d'apprendre, Mon Amour, que Monsieur et Madame Quetoipourlemariage ont eu un fils. 
Sais-tu comment ils l'ont appelé ?... Jonathan!!
Jonathan Quetoipourlemariage… 

CLUB5A - REVUE DE PRESSE - Rétromobile 2019 en images....

Rétromobile a ouvert ses portes le mercredi 6 février. Nous avons parcouru ses allées pour découvrir cet univers dédié à la voiture ancienne. Rétromobile accueille depuis hier mercredi les passionnés de véhicules anciens. Le spectacle est partout. Les petites sportives sont tout d'abord largement représentées: Peugeot 205 GTI, Renault Supercinq GT Turbo, Autobianchi A112 Abarth et Citroën Visa Chrono font partie des citadines vitaminées que l'on pourra admirer. La collection abritant plusieurs Lancia Stratos, et surtout celle qui réunit la majorité des Citroën DS cabriolet réalisées par Chapron, sont impressionnantes. Quelques automobiles d'exception actuelles se sont glissées au milieu de ces vieilles bielles, telle une Alfa Romeo Giulia Quadrifoglio, ou encore les nouvelles BMW Z4 et Série 8 Cabriolet, ainsi qu'une Renault Mégane RS Trophy. Les supercars sont toujours spectaculaires. Ces machines aux prises d'air surdimensionnées et au design tranchant attisent la curiosité des plus jeunes, et suscitent la nostalgie des plus âgés. Certains modèles laissent même entrevoir leur fabuleuse mécanique, protégée par une simple vitre. 

Parmi ces engins qui ont repoussé les limites de la performance, on retrouvera les Ferrari F40 et Enzo, une Bugatti EB 110 ainsi qu'une Mercedes CLK GTR. Si vous aussi vous souhaitez devenir l'heureux propriétaire d'un modèle ancien, un espace est dédié à la vente de youngtimers, tous proposés à moins de 25 000 euros. L'offre est vaste, avec des voitures populaires comme la Fiat 500, des belles américaines comme la Ford Mustang, des roadsters anglais comme la MG B ou des engins de luxe comme la Jaguar XJS V12.
Source : lefigao.fr - Merci DAVID SARDA pour le suivi de l'info...Caradisiac

CLUB5A - INFO-BLOG - A PARTIR DU 2 AVRIL 2019 LES ALBUMS PHOTOS SUR GOOGLE + NE SERONT PLUS DISPONIBLES !!

A partir du 2 avril 2019 les albums photos stockés dans GOOGLE+ (Que vous trouvez sur le blog en vignette dans le menu « Visionnez et téléchargez vos photos » ne seront plus disponibles, GOOGLE arrête se service.
Une raison de plus de vous munir des DVD que nous réalisons chaque année. 
Les photos des différentes sorties du club des 5.A seront disponibles uniquement sur FACEBOOK : https://www.facebook.com/pg/club5des5A/photos/?tab=albums 

*******************************************************************************
  Nous vous avons annoncé notre décision de mettre fin, en avril 2019, à la version grand public de Google+ en raison de sa faible utilisation et des difficultés liées à la gestion d'un produit qui réponde pleinement aux attentes de ses utilisateurs. 
Nous vous remercions d'avoir fait partie de l'aventure Google+. Ce message va vous expliquer les prochaines étapes, par exemple la marche à suivre pour télécharger vos photos et autres contenus. 
 Le 2 avril, nous commencerons à supprimer le contenu des comptes Google+ personnels, et votre compte Google+ et toutes les pages Google+ que vous avez créées ne seront plus disponibles. 
Les photos et les vidéos associées à ce service stockées dans vos albums archivés et publiées sur vos pages Google+, seront également supprimées. Pour conserver ce contenu, assurez-vous de le télécharger et de l'enregistrer avant avril. Notez que les photos et les vidéos sauvegardées dans Google Photos ne seront pas supprimées. 
 Le processus de suppression du contenu des comptes Google+ grand public, des pages Google+ et des albums archivés durera quelques mois. Ce contenu pourra rester visible pendant cette période. Par exemple, les utilisateurs pourront toujours voir des parties de leur compte Google+ via le journal d'activité et certains contenus Google+ grand public pourront rester visibles pour les utilisateurs de G Suite jusqu'à la suppression de Google+ grand public.
Source : GOOGLE-PL

CLUB5A - REPORTAGE AUTO - Carte grise collection: de plus en plus d'adeptes !!

Les délais d'obtention d'une carte grise collection auprès de la FFVE augmentent de jour en jour. Retour sur les avantages et les inconvénients de ce type de document. 

 Depuis peu, la carte grise collection fait face à un engouement grandissant. En quelques mois, les demandes d'attestation FFVE (Fédération Française des Véhicules d'Epoque) pour obtenir ce document ont été multipliées par trois. Aujourd'hui, le délai d'obtention de cette attestation est de 14 semaines. Pourquoi les propriétaires de véhicules de plus de 30 ans se ruent si soudainement sur la carte grise collection? 

 Jusqu'en 2009, posséder un tel document n'était pas très avantageux. Il interdisait au véhicule concerné de circuler en dehors de son département, à moins de demander au préalable une autorisation à la préfecture. 

À présent, non seulement cette règle ne s'applique plus, mais les véhicules munis d'une carte grise collection ne sont pas non plus soumis au Zones à Circulation restreinte (ZCR). Il est possible, par exemple, de circuler librement dans Paris. Ils ne pourront toutefois pas rouler lors des pics de pollution. Les avantages ne s'arrêtent pas là, puisque le contrôle technique ne s'effectue que tous les 5 ans, au lieu de 2 ans pour un véhicule en carte grise normale. 

Une dérogation qui n'est pas négligeable à l'heure où cette inspection est de plus en plus chère et sévère. Mieux: si votre véhicule date d'avant 1960 vous n'aurez plus jamais à le présenter au contrôle technique. Une carte grise collection permet également d'utiliser des plaques d'immatriculation anciennes, même d'un format et d'une couleur non conforme aujourd'hui. Enfin, les notions de véhicule gravement endommagé (VGE) et véhicule économiquement irréparable (VEI) ne sont pas les mêmes que pour les voitures en carte grise normale. Un rare modèle ancien en carte grise collection, même en piteux état, sera toujours réparé. 

Attention, si l'offre paraît alléchante, ce document n'a pas que des bons côtés. Un véhicule en carte grise collection doit être conforme à l'origine. Quelques modifications mineures sont tolérées, mais le remplacement des principaux organes (moteur, système de freinage) est prohibé. Un tel engin est considéré comme un véhicule de loisirs, il n'est donc pas censé vous accompagner dans vos déplacements professionnels, et ne peut en aucun cas être utilisé dans un but lucratif (location, transport de personnes ou de marchandises, «foodtruck»...) Sachez également qu'un passage en carte grise collection est définitif. 

Attention, si vous comptez acheter un véhicule qui dispose déjà d'une carte grise collection: même si le vendeur ne vous a pas averti d'un défaut, vous ne pourrez pas invoquer le «vice caché».
Source : lefigaro.fr - Merci DAVID SARDA pour le suivi de l'info
Classic Expert

mercredi 13 février 2019

CLUB5A - PRÉPAREZ VOS MÉCANIQUES - LES 11 ET 12 MAI 2019 DÉPART DU TOUR DU LANGUEDOC ROUSSILLON EN MOTOS ANCIENNES !!

Les motos anciennes du Roussillon vous souhaitent une bonne et heureuse année 2019. Dès maintenant, bloquez votre weekend du 11 & 12 Mai. Nous vous préparons un Tour du Roussillon en pays Catalan. Nous vous ferons découvrir des routes pittoresques entre mer et montagne pleine de charme  ! Ne tardez pas à retourner votre inscription, les places sont limitées. 
 A Bientôt sur nos routes

CLUB5A - PHOTO INSOLITE - LA VOITURE IDÉAL POUR LA SAISON HIVERNALE !!

La série de photos insolites auto et moto risque de vous étonner ou vous faire rire voir vous surprendre !! 
Cette nouvelle rubrique regroupe des images drôles et insolites du web. Vous pouvez les revoir en cliquant dans l’onglet divertissement dans le menu de droite de ce blog « Rubriques-Club des 5A »…...

CLUB5A - REVUE DE PRESSE - Alfa Romeo 8C 2900 B Touring, 14,6 millions d'euros au marteau

Vedette de la vente Artcurial de Rétromobile vendredi 8 février 2019, la fameuse berlinette italienne n'a pas franchi les 15 millions d'euros au marteau. Voici une affaire qui satisfait tout le monde. L'Américain, devenu propriétaire ce vendredi 8 février 2019 de la vedette de la vente aux enchères de la maison Artcurial organisée à Rétromobile, affiche la mine réjouie de quelqu'un qui a réalisé une bonne transaction. 

Le commissaire-priseur Hervé Poulain a adjugé 14,5 millions d'euros au marteau l'Alfa Romeo 8C 2900 B portant le numéro de châssis #412024, la deuxième d'une série de berlinettes carrossées par Touring à la fin des années 1930. Avec les frais, le collectionneur américain va débourser 16 745 600 euros pour acquérir la belle italienne estimée par la maison du rond-point des Champs-Elysées entre 16 et 22 millions d'euros. 


Le chef-d'œuvre de la carrosserie italienne devient ainsi l'un des modèles d'avant-guerre parmi les plus chers au monde. De son côté, le vendeur, le Hollandais Jan-Willem Martens, ne doit pas être mécontent d'empocher une telle somme lorsque l'on sait que son père était devenu propriétaire de l'Afa en décembre 1976 pour une somme équivalente à 10 000 euros. Plus prosaïquement, cette enchère montre que le marché, en ce début d'année, marque une pause. Cela ne présage pourtant rien de l'avenir. A l'heure des comptes, Artcurial a réalisé un chiffre d'affaires de plus de 42 millions d'euros grâce à la vente de 76 % de ses lots. La plus grande satisfaction est venue de l'adjudication record de la Serenissima Spyder du Mans. Un collectionneur a débourse 4,21 millions d'euros pour ce témoin de l'histoire de l'automobile italienne des années 1960.
Source : lefigaro.fr - Merci DAVID SARDA pour le suivi de l'info...Artcurial

CLUB5A - VOITURE DE LÉGENDE - MK2, une Jaguar familiale et sportive, chic et classique !!

Ronde et élancée, la Jaguar, présentée en 1959, est un équilibre subtil entre berline bourgeoise et bête de course. C’est une Jaguar historique qui sera mise aux enchères le 8 février dans le cadre du salon Rétromobile : la MK2 qui remporta l’édition 1963 du Tour de France automobile entre les mains de Bernard Consten. 

Cette voiture, qui rappelle un temps où les différences n’étaient pas rédhibitoires entre un modèle de série et une voiture de course, devrait être adjugée entre 270 000 et 360 000 euros, selon l’estimation d’Artcurial Motorcars. Apparue la même année que la Mini, la Jaguar MK2 éclaire un autre versant de la grande tradition automobile britannique. Elle incarne la version la plus aboutie des berlines de la marque de Coventry, à la fois familiales et sportives, répertoriées dans la catégorie dite des sport saloon. 

Une appellation autrement plus évocatrice que la dénomination, pour le moins ingrate, choisie pour la MK2 qui se présentait, lors de son lancement, comme un prolongement de la MK1 lancée quatre années plus tôt. Celle-ci rompait avec l’immobilisme esthétique et architectural qui prévalait dans l’industrie automobile britannique en adoptant une structure monocoque et un style enfin en décalage avec les canons du design d’avant-guerre. La voiture, cependant, n’avait pas vraiment défrayé la chronique alors que la MK2, dévoilée en octobre 1959 au salon de Londres, à Earl’s Court, va immédiatement frapper les esprits. 

Les différences paraissent ténues mais elles changent tout. Bois vernis et tablette de pique-nique A la fois ronde et élancée, la MK2 trouve un équilibre subtil entre berline bourgeoise et bête de course. Un peu lourde à manier à cause d’un train avant supportant 60 % du poids et de la présence d’un pont-arrière rigide, elle est équipée de quatre freins à disques montés en série et délivre des accélérations souveraines. 

Les vitres latérales courent jusqu’à la lunette arrière qui s’est, elle aussi, considérablement élargie, contribuant à alléger et élargir visuellement la perception de la voiture que Sir Williams Lyons (1901-1985), créateur de la marque, a contribué à dessiner. 

Les versions les mieux dotées arborent des antibrouillards à l’avant et, surtout, des roues à fils chromées qui font un certain effet. On en oublie la fragilité de la carrosserie, très sensible à la corrosion, et la fiabilité disons… perfectible de cette anglaise si distinguée. La MK2 brille aussi par son large choix de mécaniques, organisé autour d’un six-cylindres en ligne disponible en trois versions. Le 3,8 litres développant 220 ch est une star à lui tout seul et concentre la moitié des premières prises de commande. Son brio vaut à la nouvelle Jaguar le sobriquet de « berline du 200 à l’heure » et la considération des amateurs de belles voitures. 

L’habitacle, toujours aussi cosy avec ses placages de bois vernis, ses sièges au cuir de grande qualité et son épaisse moquette, cultive un rapport au confort qui impressionne en Europe mais aussi aux Etat-Unis. Délicate attention : en option, une tablette de pique-nique peut se ranger à l’intérieur de l’un des sièges. Au fil des ans, la MK2 – qui sera fabriquée à quelque 90 000 unités jusqu’en 1967 – s’est imposée comme une expression fidèle d’une « britannité » automobile alliant puissance mécanique et présentation archi-soignée. Aujourd’hui encore, son apparition est un petit moment de grâce. Et dire qu’à peine deux années après Jaguar allait encore sidérer les amateurs de belles voitures en dévoilant, au salon de Genève 1961, l’inégalée Type E…
Source : lemonde.fr - Merci DAVID SARDA pour le suivi de l'info...
kurtenbachfilm

CLUB5A - REVUE DE PRESSE - Une soirée dans une vente aux enchères !!

Le Figaro a assisté à la vente d'automobiles de collection organisée par RM Sotheby's le 6 février Place Vauban à Paris. Une immersion dans un monde à part. Lorsque l'on pénètre sous la tente située derrière les Invalides pour assister à la vente RM Sotheby's, on est immédiatement accueilli par une accumulation de carrosseries. 
Comme dans un musée. Les voitures détaillées dans un catalogue plus épais et aussi lêché qu'un livre sont toutes là, placées à touche-touche et exposées pour laisser les amateurs bouche bée, et surtout pour séduire les potentiels acheteurs. Il est rare de voir un tel rassemblement de véhicules d'exception: Bugatti, Ferrari, Porsche, Aston Martin, Lamborghini... 
Les grands noms de l'automobile, qui font fantasmer les passionnés de belles mécaniques, sont représentés. Il y en a suffisamment pour ne plus savoir où donner de la tête. D'autant plus qu'il s'agit, pour la majorité, des modèles les plus rares de la production, voire parfois de pièces uniques. 

 L'installation des curieux et des acheteurs sur le devant de la scène s'effectue dans un calme relatif. La presse est installée au fond de la salle. Debout. La vente peut commencer. Les places assises sont occupées par des gens qui ont l'intention d'enchérir. Les animateurs de la vente sont installés sur une scène, derrière un pupitre. 
Il y a trois hommes: celui qui annonce les lots, celui qui anime la vente, et le commissaire-priseur. Ce dernier tient le marteau. C'est lui qui adjuge les lots. Derrière la scène, un écran géant diffuse les photos de chaque lot, l'enchère actuelle dans différentes monnaies, le prix auquel s'est vendu le lot précédent et le nom du lot suivant. 
Armés d'une pancarte arborant le numéro qui leur est attribué, les acheteurs potentiels attendent patiemment l'objet sur lequel ils ont jeté leur dévolu. Lorsque ce dernier se montre enfin, ils brandissent leur écriteau pour exprimer leur désir d'enchérir. Les trois hommes qui leur font face sont aidés de crieurs disséminés dans la salle, pour tenter de repérer ceux qui manifestent leur intérêt pour les véhicules présentés. 
À l'écart, une autre équipe est chargée de gérer les appels téléphoniques de ceux qui désirent enchérir, mais n'ayant pas souhaité ou simplement pas pu faire le déplacement. Les ventes sont rythmées par le son typique du «marteau». Nous plaçons ce dernier entre guillemets car de loin, l'objet manipulé par le commissaire-priseur ressemble et est manié comme un tampon. Animer une vente aux enchères est un travail d'orfèvre. 
Celui à qui RM Sotheby's a confié cette mission ne déroge pas à la règle. Toujours avec une pointe d'humour, il fait preuve de la même débauche d'énergie pour vendre une combinaison de course ou une Bugatti. 
La facilité avec laquelle il jongle avec les langues, maniant aussi bien l'anglais, le français ou l'allemand, a de quoi déconcerter. 135.000 euros pour le casque d'Ayrton Senna Il n'y a pas que les voitures qui attirent l'attention. Des équipements de compétition appartenant à de grands pilotes ont également réalisé de beaux scores, comme un casque de Schumacher vendu 52.500 euros, ou celui d'Ayrton Senna qui a atteint 135.000 euros. 
En général, les estimations de prix s'avèrent justes, mais il peut arriver qu'un modèle soit cédé légèrement en dessous, ou qu'au contraire il établisse un nouveau record. Certains lots donnent lieu à des affrontements mémorables entre plusieurs intéressés. Leur nombre diminue au fur et à mesure que les enchères s'envolent. La salle retient souvent son souffle lorsque le bras de fer tourne à un affrontement à coup de plusieurs centaines de milliers d'euros. Au bout, la victoire est souvent une affaire d'ego, de fierté et d'honneur. 

À en perdre la raison. 
C'est le piège d'une vente aux enchères. 
On se laisse entraîner par l'ambiance et les encouragements de l'animateur. Celui qui obtient le véhicule au terme d'une longue lutte a le droit à l'ovation du public. Il n'est pas étonnant de voir ce petit monde se déchaîner lorsqu'une rare supercar apparaît à l'écran, mais ce qui est vraiment amusant, c'est lorsqu'un modèle populaire sans grande valeur attire soudainement la sympathie. 
Un Citroën Type H proposé dans son jus a, par exemple, donné lieu à une belle bataille sous les cris d'encouragements du public. On se prend vite au jeu. Toutefois, lorsqu'une machine exceptionnelle passe à l'écran, la salle devient incrédule. La Ferrari F40 bleue préparée pour le Mans par exemple, faisait grimper la note de millions en millions sous les yeux ébahis du public. Un spectacle à la fois impressionnant par sa démesure, et réjouissant quand on voit l'intérêt porté à la belle mécanique. La bête de Maranello restera finalement invendue, n'ayant pas atteint son prix de réserve. A l'heure du bilan, la Bugatti Chiron (3.323.750 euros) remportait la palme de la voiture la plus chère devant la Maserati MC12 (2.001.875 euros) et la BMW 507 (1.776.875 euros).
Source : lefigaro.fr - Merci DAVID SARDA pour le suivi de l'info...

mardi 12 février 2019

CLUB5A - COMMUNICATION - LE PROGRAMME DES PROCHAINS MOIS....INSCRIVEZ-VOUS LE PLUS TÔT POSSIBLE !!

  Prochaines réunions : 21 heure salle du Paichérou 11000 Carcassonne : le 1er mercredi de chaque mois et 3ème jeudi de chaque mois.Pour vous acquitter de la cotisation 2019 vous pouvez adresser votre paiement à Alain Anquetin (voir adresse ci dessous) C’est toujours 30 € (chèque à l'ordre CLUB 5 A