dimanche 26 mai 2019

CLUB5A - SORTIE ET EXPO VOITURES DU CLUB DES 5A CARCASSONNE AU FESTI VAL DE DAGNE A MONTLAUR (AUDE) C'ETAIT LE 19 MAI 2019 !! !!

L'objectif était de faire découvrir les savoir-faire du territoire qui s'étend entre les Corbières et le mont Alaric, l'association scolaire, soutenue par les élus des communes environnantes, organise la 3e édition du Festi'val de Dagne, le dimanche 19 mai.
 Pour le plaisir des enfants, comme des plus grands, cette journée s'ait déroulé au rythme de nombreuses animations et d'un marché des producteurs locaux. 
Au programme : initiation à la pêche, à la danse occitane, des randonnées pédestres, équestres, et vététistes ; pour les enfants, des contes, des jeux de piste, des spectacles ; pour les adultes, un troc de plantes, expo de vieilles voitures (avec la participation active du club des 5A CARCASSONNE), des initiations à la zumba, un marché de producteurs, avec dégustation de vins et ventes, un stand de bières artisanales.
À midi, restauration sur place, avec les produits du marché (grillades d'agneaux, fromage, mozzarella, miel). 
Ce rendez-vous du monde rural se veut un rassemblement festif et convivial, gratuit et ouvert à tous.
Source : ladepeche.fr-Photos Jean-Pierre FOLI...

CLUB5A - LE CLUB DES 5A SOUHAITE UNE BONNE FETE A TOUTES LES MAMANS !!

Maman, tu me prends par la main 
Et me montre le chemin, 
Tu m’apportes ton soutien 
Et consoles mes chagrins, 
Aujourd’hui je voulais te dire 
Parce que cela me fait plaisir 
Que je t’aime très fort......

CLUB5A - AUJOURD'HUI C'EST LA FÊTE DE TOUTES LES MAMANS !!

Célébrer les mamans et plus généralement la famille, est une idée de Napoléon. C’est le premier qui a évoqué l’idée d’une fête des mères officielle au printemps en 1806. Au départ, le but était d’honorer les mères de familles nombreuses.
 
Il faut cependant attendre le 20 avril 1926, pour que la première "journée des mères" nationale ait lieu. Il s'agissait alors d'honorer les mères de familles nombreuses, avec remise de "Médailles de la Famille française". Elle n'a jamais eu grand succès jusqu'en 1941, moment, où le Maréchal Pétain institue la fête des mères pour repeupler la France qui souffre de la seconde guerre mondiale. 

Pour Pétain, la famille est une valeur essentielle pour la France. Il a souhaité officialiser cette fête pour attirer l’attention sur le rôle de la femme au foyer. Son discours est réputé pour la polémique qu’il a entraînée. Certains lui ont reproché sa vision de "femme-objet". 

 La grande "invention" de Vichy, ce fut d'honorer toutes les mères, d'en faire une fête familiale et d'en laisser la prise en charge aux enfants eux-mêmes, tout en faisant encadrer ces activités par les maîtres d'école. Bref, le collier de nouilles, c'est depuis Pétain ! En 1950, cette fête très populaire est officiellement fixée au 4ème dimanche de mai. Si ce dernier est le dimanche de Pentecôte, la fête des mères est reportée au premier dimanche de juin.
momes.net/dictionnaire/minidossiers/je-sais-tout/fete-des-meres-presentation.html

samedi 25 mai 2019

CLUB5A - A VOS AGENDAS - LE CAP RÉTRO DU 7 AU 10 JUIN 2019 !!

L'Association GSA - CAP RETRO, affiliée à la FFVE, a relancé avec brio en 2017 le Cap Rétro (ex Belles du Cap). 
 Pour la troisième année, l'association GSA organise les 7, 8, 9 et 10 juin le Cap Rétro au Grau d’Agde et Cap d’Agde. 
Rassemblement de véhicules de collection, prestige, atypique, terrestre et nautique Exposition des véhicules en front de mer, nombreuses animations avec démonstration d’aéroglisseurs, concours d’élégance voitures et bateaux Inscriptions gratuites, plaque rallye offerte pour toutes inscriptions avant le 31 mai. Ce très bel événement mérite notre soutien et je vous transfère les renseignements pour participer à la manifestation. 
 Je vous incite donc à venir très nombreux au Grau d'Agde, où nous aurons l'occasion de partager notre passion commune.
Merci à Yvon GASCOIN Vice-Président chargé des Manifestations
Délégué Régional Languedoc Roussillon pour l'info...

CLUB5A - PHOTO INSOLITE - ET NON...IL N'EST PAS ARRIVE JUSQU'EN HAUT !!

La série de photos insolites auto et moto risque de vous étonner ou vous faire rire voir vous surprendre !! Cette nouvelle rubrique regroupe des images drôles et insolites du web. Vous pouvez les revoir en cliquant dans l’onglet divertissement dans le menu de droite de ce blog « Rubriques-Club des 5A »…...

5ACLUB - REPORTAGE AUTO - LE SPECTACLE DES LOGOS AUTOS...NOUS LES VOYONS TOUS LES JOURS ET POURTANT ....



Il est bien sûr important pour une firme ou une marque d’être reconnue grâce à une représentation graphique (dessin, symbole, etc.) appelée logotype (ou logo). Nous vivons entourés de logos. 
 Mais comment et pourquoi ont-ils été créés ? 
 Ils ont une histoire...... 

Avec cette vidéo découvrons les logos automobiles que nous croisons quotidiennement sans presque jamais les voir.

CLUB5A - LA SAGA DES MARQUES.......L'HISTOIRE DE BUGATTI....LA MARQUE PIONNIÈRE DANS L'AUTOMOBILE !!


Bugatti est un constructeur automobile français installé à Molsheim-Dorlisheim, en Alsace, filiale du groupe allemand Volkswagen AG. Fondée en 1909 par Ettore Bugatti, l’entreprise est longtemps considérée comme pionnière dans le domaine de l’automobile et produit de luxueuses sportives de prestige marquées par l’adage cher à Ettore : « Rien n’est trop beau, rien n’est trop cher » ; Bugatti est d’ailleurs dépositaire de plus de 1 000 inventions brevetées en mécanique.

Bugatti se distingue particulièrement en compétition automobile, notamment dans la première moitié du XX siècle, avec ses « légendaires » bolides bleus de France au radiateur en forme de fer à cheval. Son palmarès compte plus de 10 000 victoires internationales en course ainsi que 37 records. Reprise un temps par le « fils du Patron » Jean Bugatti, décédé précocement, Bugatti est contraint de mettre un terme à ses activités peu après la Seconde Guerre mondiale. De nouvelles productions d’automobiles portant le nom de Bugatti sont cependant entreprises après la disparition de la marque, d’abord en 1987 par l’Italien Romano Artioli sous le nom de « Bugatti Automobili SpA », puis en 1998 par le groupe allemand Volkswagen AG avec la création de la société Bugatti Automobiles SAS.
 En 2005, Bugatti produit un modèle d’exception, une supercar : la Bugatti Veyron 16.4 et ses versions Super Sport et Grand Sport.En 1998, 3 ans après la disparition de Bugatti Automobili SpA, le groupe allemand Volkswagen AG dirigé par Ferdinand Piëch rachète les droits de la marque Bugatti pour la commercialisation de nouvelles automobiles d'exception et fonde la société par actions simplifiées « Bugatti Automobiles SAS ». Le groupe acquiert également l'année suivante le Château Saint-Jean à Dorlisheim en Alsace à la société Messier-Bugatti pour en faire son siège social. Succès en course. La notoriété de Bugatti tient pour beaucoup à ses nombreuses victoires en compétition : une dizaine de milliers en seulement quelques décennie[4]. La petite Bugatti Type 13, qui tient davantage de la voiture sportive que d'une réelle automobile de course, réalise un quadruplé lors de sa première course. 



La Type 35, ensuite, est l'automobile de course la plus titrée de tous les temps avec plus de 2 000 victoires. Elle remporte notamment la victoire dans le Targa Florio pendant cinq années consécutives de 1925 à 1929 et offre à Bugatti, en 1926, le titre de champion du monde des constructeurs. 
 Le pilote monégasque Louis Chiron remporte tant de victoires sur Bugatti qu'au début des années 2000, Bugatti lui rend hommage avec le concept Bugatti Chiron. Mais l'une des courses les plus remarquables est remportée aux 24 Heures du Mans 1939 où Jean-Pierre Wimille et Pierre Veyron s'adjugent la victoire avec une seule voiture et de maigres ressources. Des Bugatti Grand Prix exposées à la Cité de l’automobile à Mulhouse. 


 La plus célèbre collection de Bugatti, et la plus importante collection de voitures privées au monde, est rassemblée à Mulhouse par les frères Hans et Fritz Schlumpf, deux richissimes industriels suisse à la tête d’un empire textile en Alsace. Réunie entre 1958 et 1963, cette collection est aujourd’hui classée monument historique et exposée à la Cité de l’automobile de Mulhouse. La collection d'automobiles du célèbre styliste américain Ralph Lauren compte également quelques prestigieuses Bugatti des années 1930. Parmi celles-ci se trouvent en autre une Bugatti Type 59 Grand Prix de 1933.
Source : Direct Auto

vendredi 24 mai 2019

CLUB5A - HUMOUR MOTO - IL EST PRÉFÉRABLE POUR GARDER L’ÉQUILIBRE AVEC UN FLAT TWIN DE CONSERVER LES DEUX CYLINDRES !!

La série de photos insolites auto et moto risque de vous étonner ou vous faire rire voir vous surprendre !! Cette nouvelle rubrique regroupe des images drôles et insolites du web. Vous pouvez les revoir en cliquant dans l’onglet divertissement dans le menu de droite de ce blog « Rubriques-Club des 5A »…...

CLUB5A - DIVERTISSEMENT AUTO - HOT-ROD ....A LA MODE AMÉRICAINE !!

Toutes les voitures ont une histoire avant de devenir une légende, les débuts du Hot Rod commencent sur piste. Vers 1900, l'ère de l'industrie, les premières voitures aux États-Unis sortent de leurs usines. Très chères, inconfortables et instables, elles eurent peu de succès. Henry Ford, un ingénieur connu pour l'une des plus grandes marques de l'automobile américaine Ford, a inventé en 1910, une technique qui consiste à diminuer le prix de la voiture en réduisant les tâches des ouvriers.

Ainsi le jour moderne de l'industrie automobile se propage à grande vitesse, les clients sont nombreux et il est temps d'améliorer la voiture. Les premières modifications se feront sur le moteur, celui-ci est lancé sur le marché avec de nouvelles performances, toujours plus gonflé, le moteur est celui qui ne cessera de s'améliorer jusqu'à la fin des années 1920.

 Alors que l'effondrement boursier de Wall Street bouleverse les États-Unis, les gammes de véhicules se multiplient, et donnent l'occasion d'acheter une auto à moindre coût. Ainsi les modèles les moins chères sont les plus répandus, ce qui entraine les clubs de course à courir avec des voitures moins performantes, l'amélioration de celles-ci doivent être remises au goût du jour. C'est vers le début des années 1930 que les premières modifications extérieures se feront, une partie de la carrosserie est enlevée afin d'alléger le véhicule, puis vers le milieu de ces années, les usines sortent une nouvelle carrosserie plus aérodynamique. Laissées de côté, les voitures du début de cette époque finiront par rouiller au fond d'une casse.

 1940, une nouvelle génération du flambant neuf et belles berlines se marient dans le décor, pour certains, acheter une berline neuve était sans contrainte, pour d'autres, c'est encore le bon vieux Ford tout dégringolé malgré une autorité policière stricte. Les courses automobiles ont bien changé et les voitures aussi, tandis que les courses continuaient sur pistes, un phénomène illégal apparaît, hors de la vue des autorités, certains s'amusent à courir avec des anciens bolides de piste.
Source : Jesper Gustafsson

CLUB5A - LA SAGA DES MARQUES - LES MOTOS ROYAL-ENFIELD....

 Royal Enfield était le nom sous lequel la Société cycle Enfield fabrique des motos , des bicyclettes , des tondeuses à gazon et les moteur stationnaires . 
Cet héritage de la fabrication d'armes se reflète dans le logo, un canon, et leur devise "Faites comme une arme à feu, va comme une balle". L'utilisation de la marque Royal Enfield a été homologué par la Couronne en 1890. L'original Redditch , Worcestershire société basée a été vendue à Norton-Villiers-Triumph (NVT) en 1968. 
La production a cessé en 1970 et la compagnie a été dissoute en 1971. En 1956, Enfield de l'Inde a commencé l'assemblage motos Bullet sous licence à partir de composants du Royaume-Uni, et, en 1962 commence la fabrication de vélos complets. Enfield de l'Inde a acheté les droits pour utiliser le nom de Royal Enfield en 1995. La production Royal Enfield, basée à Chennai , continue et la Royal Enfield est à ce jour la plus ancienne marque de motos au monde encore en production avec le modèle Bullet profitant de la production de la plus longue de toute l'histoire de la moto et de fonctionner encore aujourd'hui. 

 Historique de la marque En 1880, entrée dans le domaine de la construction de bicyclettes. En 1893, suite à un contrat gouvernemental, commence la construction d'armes légères. C'est ce contrat qui permit d'ajouter « Royal » au nom de la société et c'est donc à cette occasion que naît la « Royal Enfield » et le slogan Made like a gun, runs like a bullet(« Construite comme un fusil, file comme une balle »). En 1896, à la suite d'un changement interne de gestion, elle devient « New Enfield » et commence la construction de pièces pour BSA. En 1898 a lieu la production d'un quadricycle équipé d'un moteur fourni par la firme De Dion-Bouton. 

 En 1901, la première motocyclette Enfield voit le jour, avec le moteur Minerva placé sur la roue avant. En 1903 est construite la première moto à moteur central. En 1910 apparaît la première moto avec moteur en V. En 1933 naît le premier modèle « Bullet ». En 1945 sont installées les premières fourches télescopiques. En 1948 est mis au point le prototype de l'actuelle Bullet avec échappement de type « trial ». Avec plusieurs modifications et même un modèle de course, la Bullet reste en production jusqu'à la fin des années 1960 au Royaume-Uni. 

 En 1956, la succursale Enfield India Ltd. est créée en Inde. En 1979 commence l'exportation vers l'Europ et le Royaume-Uni, où, entre temps, la Royal Enfield a suspendu sa production de motos, en transférant définitivement l'usine en Inde. Actuellement, l'usine Royal Enfield Motors Ltd. est l'une des plus importantes en « métalmécanique » indienne et développe son activité dans trois localités de l'État indien du Tamil Nadu : Madras, siège principal de l'établissement, Anakaraipatti et Ranipat. En 2007, importation Europe : fin des Bullet fonte, mais aussi du modèle Electra. En 2008, importation Europe : nouveau modèle EFI (à injection) pour répondre aux normes européennes.

Source : DW91 HDZ™

jeudi 23 mai 2019

CLUB5A - PHOTO INSOLITE - LA DEUDEUCHE TRANSPORT DE BOTTES DE PAILLE A L'OCCASION !!

La série de photos insolites auto et moto risque de vous étonner ou vous faire rire voir vous surprendre !! Cette nouvelle rubrique regroupe des images drôles et insolites du web. Vous pouvez les revoir en cliquant dans l’onglet divertissement dans le menu de droite de ce blog « Rubriques-Club des 5A »…...

CLUB5A-DIVERTISSEMENT MOTO - BRIGITTE BARDOT CHANTE HARLEY-DAVIDSON DANS LES ANNÉES 60

Brigitte Bardot en amazone 

  Difficile d'oublier la voix de Brigitte Bardot… Tout le monde a en mémoire son duo avec Gainsbourg, Bonnie and Clyde, ou sa voix paresseuse et traînante sur La Madrague. 
Harley ­Davidson la fixera en amazone de la fin des sixties, inspiratrice rêvée d'un Serge Gainsbourg qui se dépasse en lui consacrant deux des plus belles chansons d'amour du répertoire français, Initials B.B. etJe t'aime moi non plus, dont elle interdira la parution pour ne pas offenser son époux, Gunter Sachs. La célèbre comédienne, qui a débuté dans la chanson dès le début des ­années 1960, avait plus d'éclat devant les caméras que devant un micro. 
Il n'empêche: ces deux morceaux sont devenus des classiques. D'autres idoles du septième art ne peuvent pas en dire autant… 
 Source : LE FIGARO / Coralie chérami

CLUB5A - REPORTAGE AUTO - RETOUR SUR IMAGE - C’ÉTAIT EN 2015 LES 5° EDITION DES CITRONNADES A STE MARIE LA MER 66 - LES 60 ANS DE LA DS !

Les 5èmes Citronnades ont eu lieu en 2015 à Sainte Marie la Mer (66470) en bord de mer dans un cadre superbe, en plein cœur de station, à 20mn de Perpignan et à 45 mn de l’Espagne. 
Manifestation de véhicules anciens de marque Citroën, voitures, camions, motos, tracteurs… 
Cette année à l’honneur : 60 ans de DS Exposition de véhicules statiques, balade touristique, parade dans la station, nombreux stands marchands et de clubs et associations, bourse ouverte à tous (pièces détachées, vieux papiers, miniatures, objets et vêtements vintage) animations festives et mécaniques, soirée de gala, parkings réservé aux anciennes non Citroën, facilités d’hébergement, possibilités nombreuses de restauration sur place. 
Source : texte : amiclubdefrance.net/ photos PL

CLUB5A - LA SAGA DES MARQUES AUTOS - LES VOITURETTES LEON BOLLEE...LE CONSTRUCTEUR MÉCANICIEN !!

Léon Bollée Automobiles étaient une marque français de voiturettes créée en 1895. En 1924, elle fusionna avec Morris pour former les Morris-Léon Bollée. En 1931, l'usine française ferma, mettant fin à la marque Bollée. Léon Bollée (1er avril 1870 au Mans - 16 décembre 1913 à Neuilly-sur-Seine) est un inventeur et constructeur automobile français. Il est le second fils du grand pionnier de l'automobile Amédée Bollée. Son frère aîné se prénommait également Amédée. 

Son frère cadet s'appelait Camille. Les trois frères furent constructeurs d'automobiles. En 1885, à 14 ans, inventeur précoce, Léon Bollée se fait connaître par la construction d'une sorte de pédalo1. En 1889, à 19 ans, pour venir en aide à son père fondeur de cloches, et éviter les erreurs dans les nombreux calculs que requiert leur fabrication, il invente et réalise une calculatrice mécanique révolutionnaire, de 3 000 pièces, dite à multiplication directe. Cette dernière reçoit un premier prix à l'Exposition universelle de Paris de 1889. Léon invente, en outre, d'autres instruments de calcul, parmi lesquels le célèbre « tableau multiplicateur/diviseur », et perfectionne l'arithmographe2. Il a également entrepris la construction d'une machine à différences, opérant sur les différences du 27e ordre, inspirée des travaux de Charles Babbage. 

C'est dans une lettre du directeur technique de Léon Bollée, adressée à Maurice d'Ocagne, que ces travaux sont mis au jour3. En 1896, Léon Bollée commercialise un véhicule à trois roues (appelé aussi une « tricar ») qui, fait nouveau, est équipé de roues à pneumatiques. Le moteur horizontal a été conçu par son frère Amédée. Il la baptise d'un mot de son invention « Voiturette » et en dépose le nom. La position à l'avant du passager fit surnommer la « Voiturette » : la « Tue Belle-mère ». 
 Fort de ce premier succès, Léon crée son entreprise, au Mans, et la baptise de son nom. En 1896 il participe, le 14 novembre, à la première course automobile entre Londre et Brighton, appelée initialement « Emancipation Run », mais connue de nos jours sous le nom de « London to Brighton Veteran Car Run ». Léon Bollée, vainqueur, arrive le premier sur la plage de Madeira Drive au volant de « Voiturette » (aussi dite « trike » en Angleterre, pour tricycle). 

 Camille Bollée est deuxième. Il conduit un véhicule identique à celui de son frère, soit une « Voiturette » de la marque « Léon Bollée » propulsée par un moteur monocylindre 3 chevaux conçu par Amédée4. Deux ans plus tard, Léon gagne le Critérium des Motocycle, en avril 1898, et en France, cette fois. En 1903, il produit sa première grosse voiture. Réputée pour sa qualité, la marque connaît rapidement le succès. Léon Bollée construit deux modèles à 4 cylindres, un de 28 chevaux et 4,6 litres, et un second de 45 chevaux et 8 litres de cylindrée. Ce dernier remporte, en septembre 1904, le « Southport Speed Trials », à Blackpool, devant la « Gladiator » de Dorothy Levitt5. En 1910, suivra un modèle de 10 litres. 

 En 1911, Léon Bollée produit six-cents véhicules. En 1907, avec Jamin, Pellier, Durand, Singher, Carel, Gaulier et Verney, Léon Bollée est de la réunion informelle où l’Aéro-Club de la Sarthe est fondé. En 1908, c'est lui qui invite les frères Wright au Mans, à l'occasion de la visite en France des deux Américains. Bollée trouve à Wilbur Wright un terrain pour les nombreux essais de son Model A. Il s'agit de l'hippodrome des Hunaudières, près de l'actuel circuit automobile du Mans, puis, entre juin 1908 et janvier 1909 (Hunaudières), du camp militaire d'Auvours. 

Après le décès de Léon Bollée, en 1913, sa veuve continue la production d'automobiles et d'armements. La marque est finalement rachetée, en 1922, par la firme anglaise Morris. 

Elle devient « Morris-Léon Bollée », installée au Mans. La production commence en 1925 avec des véhicules équipés de moteurs Hotchkiss. Mais par suite de leur mévente, la production s'arrête en 1928. Morris ferme définitivement l'usine en 1931.
Source : Petites Observations Automobiles

mercredi 22 mai 2019

CLUB5A - A VOS AGENDAS - EXPOSITION BOURSE D’ÉCHANGE A MOUX 11700 LES 8 ET 9 JUIN 2019

Les 8 et 9 juin exposition et bourse d’échanges à Moux 11700. 
Le club 5A y est cordialement invité et nous serions honoré de votre participation. 
 Contact et renseignements : 
 P. SERIAN: 0633781091 rvanciennes@gmail.com

CLUB5A - COMMUNICATION - LE PROGRAMME DES PROCHAINS MOIS....INSCRIVEZ-VOUS LE PLUS TÔT POSSIBLE !!

 


 Prochaines réunions : 21 heure salle du Paichérou 11000 Carcassonne : le 1er mercredi de chaque mois et 3ème jeudi de chaque mois.Pour vous acquitter de la cotisation 2019 vous pouvez adresser votre paiement à Alain Anquetin (voir adresse ci dessous) C’est toujours 30 € (chèque à l'ordre CLUB 5 A

CLUB5A - PHOTO INSOLITE - UNE ROUE...UN CYLINDRE ET NOUS VOILA PARTI !!

La série de photos insolites auto et moto risque de vous étonner ou vous faire rire voir vous surprendre !! Cette nouvelle rubrique regroupe des images drôles et insolites du web. Vous pouvez les revoir en cliquant dans l’onglet divertissement dans le menu de droite de ce blog « Rubriques-Club des 5A »…...

CLUB5A - CULTURE PUB - Pub Volkswagen "Golf hérisson "....

Spot publicitaire TV de V.W "Golf herisson" Le constructeur allemand invite dans cette publicité des hérissons sur nos écrans ; un animal souvent accidenté, sauf avec Volkswagen... C'est une première pour Volkswagen qui, dans sa nouvelle publicité, ne met pas avant un modèle précis, mais la marque elle-même et quelques équipements de sécurité, tels que le contrôle électronique de stabilité ESP, le système d'amortissement piloté DCC ou encore les projecteurs bi-Xénon directionnels. 

Attendrissante, la publicité met en scène de nombreux hérissons idolatrant un médaillon Volkswagen. Et pour cause, la petite bête qui compte parmi les animaux les plus fréquemment écrasés sur les routes de campagne peut remercier Volkswagen et ses équipements. En effet, la pub montre comment une Golf a évité un hérisson isolé au beau milieu de la route ! Notez que c'est tout de même une Golf qui clôt la publicité, un clin d'oeil à une des voitures particulièrement emblématique de la marque. Elle est tout de même la voiture la plus importée en France, réunie les meilleures ventes sur le marché européen et bénéficie de la meilleure notoriété du marché français.

Source vidéo : Fondation 30 Millions d'Amis

CLUB5A - DIVERTISSEMENT AUTO - PICASSO !!


Court-métrage réalisé par Mario Hacquard avec Armando Gamberini Ita Graffin, Vincent Eche et Christian Coullaud Image Narek Voskanian piano Lydia Domancich « Une Voiture -- Une Chanson » Citroën Picasso

CLUB5A - VOITURE DE LÉGENDE - LA VOLKSWAGEN KARMANN GHIA...LA VOITURE DE SPORT VU PAR VW !!

La Volkswagen Karmann Ghia est une voiture de sport à 2+2 places. En Allemagne, le coupé fut produit entre 1955 et 1974 et le cabriolet entre 1957 et 1974. Au Brésil, la voiture fut construite entre 1962 et 1975. Dessinée par Luigi Segre, de la Carrozzeria Ghia, et assemblée à la main par le fabricant automobile indépendant Karmann, la Karmann Ghia reprit le châssis et le moteur de la VW Coccinelle. 

La dénomination officielle de la Karmann Ghia est Volkswagen Type 14. Dès 1961, Volkswagen en produisit une variante, la Volkswagen Type 34, dont la carrosserie anguleuse était basée sur la plateforme de la Volkswagen Type 3. Voiture stylée et pratique à 2+2 places plutôt que réelle voiture de sport, la Volkswagen Type 14 fut présentée en octobre 1953 au Mondial de l'automobile de Paris comme concept car créé pour Ghia par Luigi Segre. 
Le prototype fut bien accueilli par la direction de Volkswagen et la production de série débuta à Osnabrück en août 1955. 

La réaction du public dépassa les prévisions et plus de 10 000 exemplaires en furent vendus la première année. La production doubla peu après sa sortie, en faisant notamment la voiture la plus importée aux États-Unis4. Plus de 445 000 Karmann Ghia Type 14 furent produites en Allemagne jusqu'en 1974. 

Le Brésil produisit 41 600 voitures pour l'Amérique du Sud entre 1962 et 1975. En août 1957, une version cabriolet fut lancée sur le marché. En 1961, le style de la carrosserie de la Karmann Ghia fut remanié, avec des calandres plus grandes, à ailettes, des feux arrière plus grands et plus arrondis et des projecteurs avant placés plus hauts. 
Le designer italien Sergio Sartorelli, qui dessinera la Volkswagen Type 34, supervisa les modifications de la Type 146. 

En 1970, les feux arrière, enveloppants pour une meilleure visibilité sur le côté, furent une fois de plus agrandis et inclurent des feux de recul. Des pare-chocs à section carrée remplacèrent les pare-chocs arrondis d'origine. Pour la version américaine uniquement, en 1973, à la demande de la National Highway Traffic Safety Administration, la voiture fut munie de pare-chocs permettant d'absorber l'énergie des chocs. 
Fin 1974, la Karmann Ghia fut supplantée par la VW-Porsche 914 et par Volkswagen Scirocco. 

En septembre 1961, Volkswagen lança la VW 1500 Karmann Ghia, dont le nom officiel est Type 347, basée sur la plateforme de la Volkswagen Type 3, équipée du nouveau moteur Volkswagen de 1 500 cm3 et dessinée par l'ingénieur italien Sergio Sartorelli. 
En raison de la confusion entre ce modèle et la Volkswagen Type 14 1500 introduite en 1967, la Type 34 fut populairement surnommée Der Große Karmann ("la grande Karmann") en Allemagne, Razor Edge Ghia (Ghia à bords tranchants) au Royaume-Uni ou Ghia européenne aux États-Unis. 

 Jusqu'à son remplacement par la VW-Porsche 914, la Type 34 était la voiture la plus chère produite par Volkswagen, valant le prix de deux Coccinelle dans de nombreux pays. Ce coût élevé limita la demande et elle ne fut produite entre 1962 et 1969 qu'à 42 505 exemplaires, auxquels s'ajoutèrent 17 prototypes cabriolets.
 Au début du xxie siècle, sur les 1 500 à 2 000 exemplaires subsistants, 400 se trouvent aux États-Unis, alors que la voiture n'y fut jamais officiellement vendue à l'époque. À la fin des années 1960, comme alternative à La Type 34 introduite en Europe, Karmann-Ghia Brésil demanda à Ghia une nouvelle version de la Type 14. 

Ghia demanda au designer italien Giorgetto Giugiaro de travailler sur le projet et la Volkswagen Karmann Ghia TC (pour Touring Coupé), officiellement Type 145, sortit en 1970. Il s'agissait à nouveau d'un coupé 2+2 basé sur la plateforme de la Type 3 Variant, équipé d'un moteur boxer de 1 584 cm3 développant 65 ch à 4 600 tr/min. 
Sa vitesse maximale était de 138 km/h. Volkswagen en produisit 18 119 unités entre 1970 et 1976. 

Dans Cars 2, au début du film, le code pour que Finn McMissile et l'espion américain se reconnaissent entre eux était que Finn dise "La Volkswagen Karmann Ghia n'a pas de radiateur" et qu'ensuite l'espion américain réponde "C'est parce que son moteur est refroidi par l'air".
Source : erclassicsholland