dimanche 14 avril 2019

CLUB5A - REPORTAGE ET REVUE DE PRESSE - ROYAL ENFIELD 650 INTERCEPTOR ET CONTINENTAL GT : A PARTIR DE 6 490 € !

ROYAL ENFIELD 650 INTERCEPTOR ET CONTINENTAL GT : A PARTIR DE 6 490 € ! 
Royal Enfield devrait connaître une progression (encore plus) considérable en 2019 grâce à l’arrivée de la gamme Twin 650. Les deux modèles, Interceptor et Continental GT, est arriver au mois de mars. Côté tarif, le ticket d’entrée s’affichera à 6 490 €. Royal Enfield fait partie des constructeurs qui connaissent une forte croissance ces dernières années.

 Pour rappel, le constructeur Indien a achevé l’année 2018 en fanfare (1 786 immatriculations, +84,50% / 2017), grâce, notamment à la percée de la Himalayan LS411. Royal Enfield se positionne en 16ème place du marché Français. 
 Toutefois, si les dirigeants Indiens nous ont assuré vouloir prendre des parts significatives sur le segment de 300 à 700 cm3, il y a encore du chemin à parcourir avant de dépasser les généralistes Japonais. 

La Royal-Enfield Continental GT 650 et la Royal-Enfield Interceptor 650, deux Indiennes étonnantes que François, essayeur à Moto Magazine, à tester aux Etats-Unis, sur les routes Californienne. Ces deux motos Royal-Enfield devraient arriver bientôt sur le marché français, et ça risque de faire du bruit ! A vous de juger !
En France, Royal Enfield a représenté 1% du marché en 2018, quand Yamaha atteint 17,36%. Malgré tout, l’année 2019 devrait être excellente pour le constructeur Indien qui va disposer de deux nouveautés stratégiques. Deux nouveaux modèles issus d’une base commune et motorisés par un moteur bicylindre vertical qui devrait s’avérer bien plus polyvalent que le mono des Bullet. 

Avec ces nouveaux twins, Royal Enfield va considérablement accroître son pouvoir de séduction, d’autant que cette nouvelle base s’annonce prometteuse. Sur le segment, il existe plus performant, plus technologique, sans doute mieux fabriqué, mais aussi nettement plus cher et pour quelle finalité ?
 L’Interceptor comme la Continental GT devraient convenir à un large public. Et la Sima, le nouvel importateur, devrait connaître par la même occasion une très bonne année en cumulant la réussite de Mash et R.E. 
Source : moto-station.com - 
Moto Magazine