jeudi 14 juin 2018

CLUB5A - A L'OCCASION DES 30 ANS DU CLUB VOICI L’HISTOIRE DES 5.A PAR ROGER DEBIEN.....

L’HISTOIRE DES 5A PAR ROGER DEBIEN.....
 Je suis sorti de la dernière AG des 5A très impressionné, tellement tout fonctionne bien dans ce club, comme une mécanique bien huilée de Rolls ou d’Alfa Romeo. Le président très présent est remarquable, tout comme ses collègues de bureau, et l’ensemble des adhérents qui applaudissent chaleureusement à chaque exposé des organisateurs de manifestation. En somme c’est merveilleux……Mais en a-t-il toujours été ainsi ? 

 A Carcassonne pour la voiture ancienne tout a commencé en 1969. Un groupe de passionnés de courses et de rallyes, qui gravitait autour de l’écurie de la cité (club de courses automobiles) a eu la bonne idée de créer une association afin de sauvegarder de la destruction des voitures déjà anciennes et obsolètes. 

C’est ainsi que le premier club audois est né. Les statuts du Tacot Club de l’Aude furent déposés à la préfecture le 8 juillet 1969. L’adresse du siège social était : Café Français, Place Davilla, 11 Carcassonne. 
 Les status ont été rédigés par les membres fondateurs : Messieurs Soucaret, Raynaud, Cazalis, Lacuve, Clément, Mibelli, Hurcet, Mougeot, Vergé. André Soucaret fut élu président. Très volontaire et actif, il se rapprocha du Tacot Club Gascon à Auch, puis de la FFVE (le club y fut enregistré au n° 32). 

La première grande organisation fût le 1er Tour de l’Aude, en juillet 1971 (autour du 14 juillet, pour que les participants puissent profiter de l’embrasement de la cité). Le succès fût au rendez-vous. 
Mais au sein du bureau, des tensions et des incompréhensions se sont développées. Au fil des réunions au Café Français, l’ambiance se dégradait, jusqu’au jour où la scission n’a pu être évitée. 
Le 20 décembre 1972, une partie des membres a quitté le Tacot Club pour fonder une autre association (qualifiée à l’époque par la FFVE de dissidente). Le Cercle Audois des Véhicules Anciens (CAVA) était né. Francis Vergé fut le premier président. Pendant 16 ans, il y eut 2 clans d’amateurs de voitures anciennes dans l’Aude, qui s’ignoraient et même parfois se détestaient. 

Pourtant dans les deux clubs, des membres se fréquentaient et déploraient cette situation. Chacun des deux club vivotaient dans son coin, alors qu’un fort potentiel d’amateurs aurait permis de recréer un grand club. 
 Le Docteur Richard Dumont, nouvellement installé dans la ville, amateur de voitures anciennes, étonné de cette situation a pris des contacts en 1986 avec les deux parties, près des personnes favorables à un rapprochement, voire une fusion. Le 22 novembre 1986, le CAVA a mandaté Richard pour rencontrer le Tacot Club, qui le 28 mars 1987 en faisait autant, suite à une AG houleuse. 
Il a fallu deux ans et cinq réunions de délégués des deux clubs pour aboutir à un accord de fusion. Les personnes qui ont participé à ces réunions sont principalement Pour le CAVA : Clément, Matutane, Pédesseau, Raynaud, Belli, Farneda Pour le Tacot Club : Jalbaud, Debien, Bessac, Foli, Ruffié, Soucaret (au début) 

 Il s’agissait principalement d’intégrer dans le conseil d’administration du nouveau club, des membres des deux clubs aux postes principaux, et trouver un nouveau président neutre.

 Le 18 septembre 1988, les deux clubs se réunissent à la Mairie de Carcassonne. Richard Dumont présente à l’assemblée le projet de fusion, puis chaque club tient une AG extraordinaire (dans des salles différentes) pour prononcer les dissolutions du CAVA d’une part et du Tacot Club de l’autre. Les liquidateurs sont nommés, Roger Debien pour le Tacot Club et Georges Clément pour le Cava. 
A 11h, Richard Dumont préside le nouveau bureau de l’assemblée générale constitutive du club des 5A. Cette matinée mémorable se termine par un repas pris en commun au foyer de Cazilhac. 

La fusion est réussie, l’Association Audoise des Amateurs d’Automobiles Anciennes est née Au cours de la première assemblée générale des 5A qui eût lieu au restaurant de l’aéroport de Salvaza le 29 janvier 1989, Richard Dumont est confirmé comme Président. Petit à petit le nouveau club des 5A s’est imposé dans le monde de la voiture ancienne en France, avec de nouvelles sorties, de nouveaux membres, puis de nouveaux présidents. 

On peut déplorer une zone de turbulences en 2005 que le club a su rapidement dominée en restant positif. Il est sorti grandi de ces événements. La démocratie, la convivialité, et la création se sont développées, et le club n’a pas cessé de progresser. Au fil du temps, de nouvelles manifestations sont nées, des membres ont pris des responsabilités et se sont imposés en tant qu’organisateurs. 
Grace à Patrice LEEMAN le club des 5.A est entré de plein pied dans la modernité avec une communication permanente et fournie, par le Blog. De nombreux clubs nous envient. Actuellement on peut constater que notre président Régis Arnaud a pris sa fonction très au sérieux, qu’il dirige le club avec entrain, qu’il transmet sa bonne humeur communicative à tous les membres du conseil d’administration. Il a connu tous les anciens présidents, les a observés, a su faire la synthèse, et en tire le meilleur. 
En plus il aime les voitures d’avant-guerre ! 
Vive les 5A ! 
 Roger Debien