samedi 2 juin 2018

CLUB5A - REVUE DE PRESSE - Bosch invite les motards à la techno-parade


NOUVEAUTÉ - L'équipementier allemand prépare des nouvelles aides à la conduite pour motos. Certaines sont comparables à celles que l'on peut trouver sur les automobiles récentes, mais d'autres sont beaucoup moins conventionnelles . L'équipementier Bosch s'est toujours montré soucieux de la sécurité des motards. Ses ingénieurs ont mis au point l'ABS (anti-blocage des roues lors du freinage), mais aussi le MSC, qui est à la moto ce que l'ESP (antipatinage) est à la voiture. Bosch propose également l'eCall, dont certaines BMW sont équipées, qui détecte si la moto est impliquée dans un accident et peut alerter les secours, ainsi que le bCall, qui contacte l'atelier en cas de panne, et enfin l'iCall qui affiche des informations pratiques, telles les stations-service à proximité. Autre projet, en cours de développement, la communication entre les voitures et les motos. En utilisant le réseau haut débit Wifi, ce système permet de prendre conscience de son environnement, même sans le voir. Par exemple, si un automobiliste arrive à une intersection en même temps qu'un motard, le conducteur sera averti du danger potentiel: «Attention, moto en approche!». Avertisseur de collision et régulateur adaptatif Bosch souhaite également adapter trois aides à la conduite présentes sur les automobiles actuelles au monde de la moto. La première n'est autre que le régulateur de vitesse adaptatif, qui module l'allure du véhicule en fonction de la circulation et maintient la distance de sécurité par rapport au véhicule qui précède.

Viennent ensuite l'avertisseur d'angle mort, et enfin l'avertisseur de collision qui préviendra le motard d'un risque imminent d'impact. Mais le système, pour le moment, n'incorpore pas de freinage d'urgence autonome. L'équipementier allemand ne compte pas s'arrêter là, et espère qu'une technologie pour le moins révolutionnaire pourrait changer la donne en termes de sécurité pour les motards. Le but de ce projet est d'éviter une glissade incontrôlée lors d'un passage sur revêtement glissant en virage, en appliquant une force latérale externe pour permettre à l'engin de maintenir le cap. Pour y parvenir, un capteur détecte si la roue glisse latéralement, et en cas de dépassement d'une valeur prédéterminée, un jet de gaz s'échappe par une buse. Ce gaz est stocké dans un accumulateur (également utilisé pour activer un airbag à bord des véhicules particuliers). Le gaz s'écoule dans l'adaptateur du réservoir et s'échappe dans une direction précise. Cette force de rappel devrait permettre de maintenir la moto sur sa voie. Du moins, en théorie, car il faudra une pression considérable pour que le système fonctionne de façon satisfaisante. Affaire à suivre.
Source : Jules Humbert - lefigaro.fr/Merci David SARDA pour le suivi de l'info...