jeudi 12 avril 2018

CLUB5A -LA SAGA DES MARQUES - HISTOIRE DES SCOOTER LAMBRETTA...



Alors que la seconde guerre mondiale secoue l’Europe, l’industriel Luigi Innocenti essaie tant bien que mal de poursuivre son activité de fabrication de tubes métalliques, sa production étant principalement utilisée à des fins de guerre comme c’est alors le cas pour la majorité des usines nationalisées.

Lorsque que la guerre touche à sa fin, Luigi Innocenti envisage plusieurs solutions de diversification pour son entreprise et l’arrivée des troupes américaines et de leur matériel pléthorique va rapidement lui donner des idées. Les troupes américaines ont en effet importé dans leurs valises de drôles de scooters pour assurer la liaison entre leurs bases : pourquoi ne pas utiliser son outil industriel pour produire de tels engins en grand nombre et pallier ainsi au manque cruel de moyens de transport individuels dans une Italie ravagée par la guerre ?

L’idée ne tarde pas à se concrétiser sous la forme de scooters qui, à l’aube des années 50, vont acquérir une popularité sans précédent sous la marque Lambretta, du nom de la rivière Lambro qui coule le long de l’usine de Luigi Innocenti. 
À l’époque, les scooters Lambretta sont non seulement extrêmement fiables mais également disponibles à des prix très compétitifs, donc accessibles à la plupart des familles. Le succès est au rendez-vous et plusieurs nouveaux modèles apparaissent au fil des années, les plus célèbres étant les séries D et LD équipées de motorisations 125 ou 150 cm3.
Parallèlement, des modèles « spéciaux » apparaissent également, porteurs de modifications et d’évolutions touchant à la motorisation, la couleur, l’équipement… Outres leurs qualités dynamiques, les Lambretta se distinguent aussi par leur technologie souvent avant-gardiste, suivant en cela la volonté de Luigi Innocenti. Ainsi de nombreux modèles ont-ils été développés, certains débouchant sur une production en masse, d’autres –tels que de ces scooters à moteur V2- ne dépassant jamais le stade du prototype.
Pour autant, de nombreux records de vitesse ou de distance ont été battus par des Lambretta dans les années 50. Performants, les Lambretta n’en étaient pas moins des scooters sûrs, souvent pionniers en matière de sécurité. Ainsi le TV175 fut-il le premier scooter fabriqué en grande série équipé d’un frein à disque avant.

Au début des années 70, alors que l’entreprise Innocenti doit baisser rideau en raison de la crise économique, on compte un total de 1.975.000 produits dans le monde, mais aussi 260.000 remorques moto Lambro et 235.000 cyclos Lambrettino’s.

Source texte : lambretta-Belgium.be / Vidéo : Sean King