dimanche 17 septembre 2017

CLUB5A-VOITURE DE LEGENDE - LA SM MAZERATI LE GRAND TOURISME PAR CITROËN..

La Citroën SM est une voiture de Grand tourisme lancée en mars 1970 par Citroën en utilisant la base de la DS. Malgré diverses avancées techniques, elle aura une carrière très courte, s'achevant en 1975. 

Elle reste pourtant un des modèles mythiques de la marque recherché par les collectionneurs. La SM (comme projet S Maserati) est un gros coupé 2+2 (en) ; les places de l'arrière sont plus mesurées mais encore utilisables par deux adultes. Si le coffre est muni d'un hayon, les sièges arrière sont fixes. À l'avant, la planche de bord au dessin admirablement épurée et futuriste, et aux cadrans et au volant ovoïdes, équipera également la Maserati Merak. 

La suspension est hydropneumatique comme sur toutes les grandes Citroën depuis 1954. 

Ce type de suspension, conçue par l'ingénieur Paul Magès et son équipe, fut tout d'abord inauguré sur les seules roues arrière de la Traction avant 15H la fameuse « 15 oléo » à moteur 6 cylindres, puis fut appliqué dès 1956, aux quatre roues cette fois-ci, sur la DS 19 dont le freinage, la direction assistée, l'embrayage et la boîte de vitesses semi-automatique utilisaient également l'hydraulique. 
(Les chuintements caractéristiques à ces autos proviennent d'ailleurs de la circulation du liquide à travers les différentes vannes et clapets composant le système) 

 La tenue de route est assurée grâce à l'excellente répartition des masses (moteur longitudinal central avant et positionné côté habitacle, la boite de vitesses l'étant côté pare-chocs) et à une innovante géométrie exclusive des suspensions : axe de roulis au niveau du sol et déport nul des roues avant (la ligne joignant les pivots inférieurs et supérieurs de moyeux croise le milieu du centre de l'aire d'appui du pneu avec le sol). 

Le déport nul rend la direction quasi insensible aux inégalités de la route ou par exemple à une crevaison.



Source : Petites Observations Automobiles