vendredi 30 juin 2017

CLUB5A - HOMMAGE A UNE GRANDE DAME - Mort de Simone Veil: l'ancienne ministre de la Santé est décédée ce vendredi

Rescapée de la Shoah, elle aura marqué l'histoire des droits des femmes en obtenant la légalisation de l'interruption volontaire de grossesse (IVG). 
C'est une grande figure de l'histoire des droits des femmes qui s'est éteinte. 

Selon Le Journal du Dimanche qui cite une source sûre, Simone Veil est décédée ce vendredi 30 juin à son domicile parisien du 7e arrondissement à l'âge de 89 ans. "Ma mère est morte ce matin à son domicile. Elle allait avoir 90 ans le 13 juillet", a indiqué son fils l'avocat Jean Veil. 

 Une "cérémonie d'obsèques officielles" présidée par Emmanuel Macron sera organisée mercredi 5 juillet aux Invalides, a annoncé l'Elysée. "Tous les corps constitués seront invités et le jour de la cérémonie, les drapeaux européens seront mis en berne tandis que les drapeaux français seront parés d'un crêpe noir" sur les bâtiments officiels. 
 En mai 1974, alors juriste de 46 ans sans étiquette, Simone Veil avait été nommée ministre de la Santé par Valéry Giscard d'Estaing. Quelques mois plus tard, celle-ci parviendra à imposer au Parlement une loi instaurant l'Interruption volontaire de grossesse (IVG). 
 Ces mots notamment, prononcés contre l'hostilité parfois virulente d'une partie de l'Assemblée, sont restés particulièrement célèbres: "Je voudrais tout d'abord vous faire partager une conviction de femme, je m'excuse de le faire devant cette Assemblée presque exclusivement composée d'hommes: aucune femme ne recourt de gaieté de cœur à l'avortement."
Source : huffingtonpost.fr