mercredi 29 mars 2017

CLUB5A - TECHNIQUE ET RESTAURATION AUTOS - L'ESPRIT DES BELLES VOITURES DELAGE N'A PAS DISPARU !!

AUTO CLASSIQUE TOURAINE : DES VEHICULES D’EXCEPTION DANS LES MAINS D’ARTISANS D’ART EXCEPTIONNELS ! 

Discrètement, entre un supermarché et des demeures coquettes, à quelques mètres de l’ex-route nationale N°10 encore bien passante, une enseigne indique, sans fioriture sous une esquisse de voiture très épurée: Auto Classique Touraine. 
 Nous sommes à Veigné en Indre et Loire, à 1 kilomètre de ce qui a constitué en son temps, le bouchon célèbre et redouté de Montbazon. 

 Les bâtiments sobres et uniformément blancs ne préjugent aucunement des richesses que l’on va découvrir en franchissant une porte standard de cet atelier qui pourrait être de celui de n’importe quel carrossier. 

 Non, mais là attention, la visite ne va pas être banale. Patrick DELAGE qui nous accueille, est tout simplement l’arrière-petit-fils du prestigieux constructeur Français, Louis DELAGE. Celui, qui au début des années 1900, après des études d’ingénieur des Arts et Métiers, ne rêvait que de voitures et de compétition. Fort courtois et grand connaisseur de toutes les automobiles d’exception d’avant-guerre, Patrick DELAGE se montre très discret sur lui-même et son parcours dans l’industrie pharmaceutique, avant de devenir gérant d’Auto Classique Touraine. 

 Cette société fit suite en 1996, à l’ART (Atelier de Restauration de Touraine), dans des conditions particulières
 Le propriétaire actuel, qui souhaite garder le strict anonymat, avait commandé des travaux à l’ART et avait déjà versé beaucoup d’argent sans voir sa commande totalement exécutée. Il décida, pour en finir, de reprendre la société et surtout, ce qui faisait sa force – au demeurant mal gérée à l’époque – c’est -à – dire, tout le personnel........

Remontons le temps pour découvrir un véhicule remplit d’histoires et surtout unique : une Delage 2LCV de 1922, renommée la Delage Becquet.

Source : Texte et Photos : Alain MONNOT//autonewsinfo.com/autotest