vendredi 3 février 2017

CLUB5A - REVUE DE PRESSE - Quelles sont les Températures ressenties à moto en hiver ??

Tout les ans, l'hiver revient. 
C'est bête, mais c'est comme ça. 
Et le plus souvent, cette saison s'accompagne de températures basses, parfois négatives, qui glacent déjà les doigts et les oreilles lorsque l'on met un pied dehors. Alors quand il est question de rouler à moto, la situation se complique encore, la faute à l'humidité, au vent qui refroidissent encore le corps et accentuent la sensation de froid : c'est ce qu'on appelle la température ressentie. En météorologie, les températures annoncées par Météo France correspondent systématiquement à des températures "sous abri" et sont prises à 1,5 mètre du sol dans un abri ajouré. 

Forcément, ces températures ne tiennent pas compte des autres conditions : ensoleillement, vent ou humidité, qui jouent un rôle important sur le ressenti de chacun. Ainsi, les valeurs annoncées peuvent être ressenties bien différemment en fonction des conditions. En hiver, le vent joue un rôle important puisqu'il balaye la fine couche d'air chaud qui se forme au-dessus de la peau et accroit par conséquent le ressenti du froid. 

Toutefois, ce phénomène appelé refroidissement éolien ne concerne que les parties du corps qui ne sont pas couvertes par un vêtement. L'utilisation d'un équipement complet et étanche au vent est donc primordiale lorsque l'on fait de la moto l'hiver. 

 Une formule mathématique permet d'estimer la température ressentie en fonction de la température de l'air et de la vitesse du vent. Le calcul du "Wind Chill" est d'autant plus important dans les pays sujets aux grands froids, comme le Canada, alors qu'en dessous d'un ressenti de 2.7°C, le risque de gelure augmente de façon exponentielle. Le Wind Chill peut être transposé à l'utilisation d'une moto ou d'un scooter puisque la vitesse du véhicule entraine forcément une exposition à l'air. 
Par ailleurs, les valeurs données ne sont qu'indicatives et ne tiennent pas compte du vent. Le ressenti ne sera pas le même en roulant à 50 km/h avec un vent de 10 km/h de face ou de 20 km/h de dos. Dans le cas présent, on considère un vent et une humidité standards.

Calcul du Wind Chill en fonction de sa vitesse

Source : Riendanslecitron / Le Repaire des Motards

Aucun commentaire: