lundi 30 janvier 2017

CLUB5A - LA SAGA DES MARQUES - L'HISTOIRE DE PORSCHE ET VOLKSWAGEN...

Les origines de la marque se retrouvent dans l’Allemagne nazie des années 1930 avec le projet de construire la voiture populaire qu’allait devenir la Coccinelle (officiellement désignée « type », appelée Käfer en Allemagne). Avant de désigner une société automobile, le mot Volkswagen (la voiture du peuple) désigne le modèle de véhicule qui allait faire le succès de l’entreprise dans un contexte de mono-industrie qui allait d’ailleurs causer à l'entreprise des difficultés dans les années 1970. 

Avant la guerre, le désir d’Hitler est que chacun puisse s’offrir une voiture, car l’Allemagne vient de se doter d’un large réseau d’autoroutes qui restent désertes. L’ingénieur Ferdinand Porsche, voyant dans ce projet l’occasion de réaliser son plus vieux rêve : fabriquer un modèle de voiture populaire, lui fit une proposition en ce sens, inspirée des modèles avant-gardistes Tatra de Hans Ledwinka. 

Les prototypes de ce véhicule appelé provisoirement KdF-Wagen, (Kraft durch Freude également nom d’une des principales organisations du parti hitlérien) apparaissent en 1936. La voiture ainsi sortie d’usine avait déjà sa forme ronde spécifique et son architecture du tout à l’arrière : boîte-pont et moteur 4 cylindres à plat refroidi par air monté en porte-à-faux arrière, ainsi que des suspensions à barres de torsion. Le projet tel que le voulait Hitler s’accompagnait d’une formule de financement révolutionnaire basée sur la constitution d’une épargne par achat de timbres dans les bureaux de l'organisation KdF. 

 Erwin Komenda, l’ingénieur en chef de Porsche a développé la carrosserie du prototype qui est devenue celle de la Coccinelle telle qu’on la connaît aujourd’hui. La nouvelle usine dans la nouvelle ville de KdF-Stadt, aujourd’hui appelée Wolfsbourg du nom du château sur les terres duquel elle fut construite, bâtie pour loger les ouvriers de l’usine, avait seulement produit une poignée de véhicules quand la Seconde Guerre mondiale débuta en 1939. 
Les premières versions ont ainsi surtout été des véhicules militaires, la Kübelwagen, équivalent de la jeep américaine, la Schwimmwagen amphibie et le Kommandeurwagen qui utilise la carrosserie de la voiture KdF.   
Ferdinand Porsche est né le 3 septembre 1875 à Maffersdorf en Tchécoslovaquie actuelle. Étant jeune, Ferdinand avait déjà une passion pour l’électricité. Cette passion se modifia avec le temps en passion pour la mécanique qui sera désormais à la base de sa vie. 

Il étudia au collège de Reichenberg dans le but de faire des études universitaires mais il dut y renoncer en raison de ses notes trop faibles. Malgré tout, il se trouva un emploi dans le domaine de la mécanique. Mais Ferdinand voulait autre chose. Alors, lorsque Jakob Lohner lui proposa de concevoir un prototype de “voiture électrique”, Ferdinand accepta et ce fut une incroyable réussite. La Lohner-Porsche reçu donc le premier prix de l’Exposition Universelle de Paris en 1900 rendant ainsi Ferdinand très célèbre auprès de la population ainsi qu’auprès des autres constructeurs. Plus tard, Ferdinand devint directeur technique chez Austro-Daimler, le constructeur des Mercedes.

 Il participa à quelques projets mais sans faire de vague. Ferdinand eut une autre chance de se faire valoir lors de la Première Guerre mondiale. Il mit au point des tracteurs d’artillerie à propulsion mixte système Lohner qui lui valurent un diplôme honoraire (titre de docteur) de l’Université technique de Vienne où il n’avait pu étudier antérieurement. Ensuite, il devint directeur d’Austro-Daimler en 1918.Avant la fin de la guerre, Ferdinand est capturé par les Alliés qui ne le relâcheront que beaucoup plus tard, en échange d’une caution. 

 Ferdinand Porsche est aussi connu pour sa collaboration avec Hitler.Il a ainsi donné naissance à la " voiture du peuple " ,ce qui était le souhait du dictateur. Cette voiture du peuple reste connue de tous, la coccinelle, la première voiture qui fut accessible au peuple, un luxe auparavent réservé aux plus riches. Jusqu’à ce jour, Porsche n’avait construit aucune voiture de sport. C’est en 1948 qu’il conçut sa première voiture du type: la 356. 

Ferdinand s’éteignit quelques années plus tard, le 30 janvier 1951. Son fils Ferry Porsche reprend l' entriprise de son pére . 

Source : Gary Silverstein :  porschehistorique.e-monsite.com/
**************************************************
Ci-dessous un complément d'information de Georg du club des 5.A et fidèle lecteur de ce blog :

Bonjour Patrice, 
Merci pour ton travail énorme de nous amuser chaque jour avec une autre page d’histoire des Motos ou des Automobiles et leur sport. 
Cette fois-ci j’ai une petite remarque à ajouter: Prof. Ferdinand Porsche a bien construit des voitures sportives: Austro-Daimler avait aussi des voitures très sportives (en parallèle aux types chez Mercedes Stuttgart, comme les SSK et SSKL ), et pour Mercedes Benz il a construit la voiture record, qui n’a jamais roulé au Salt Lake en Utah/USA (voir la voiture dans le musée à Stuttgart-Untertürkheim) mais le nec plus ultra étaient les “Auto Union Rennwagen” 16 cylindres, là moteur au milieu, aussi l’axe arrière/boite combinée, Drehstab-Federung à l’avant comme “le Käfer” (Käfer = coccinelle), etc. 
Elles furent les prototypes de tous les racers F1 d’aujourd’hui. La “Volkswagen” n’était pas une idée du 3e Reich. Autres l’avaient déjà réalisé, comme Opel (P4 et Kadett) et DKW (Reichsklasse) ou Steyr-Daimler-Puch, Wanderer, Hanomag etc.. 
Mais avec le financement du développement par l’état et l’idée de financement des clients par une caisse d’épargne de la KdF (une sorte de syndicat incontournable, organisant culture, amusements et les vacances des millions de membres) et parce que Opel était américain (GM) et DKW fondé par un Danois, les deux Autrichiens Adolf Hitler et Porsche “gagnaient” la concurrence. Au début, la Volkswagen - en tôle - pour 1.000,- Reichsmark était une illusion. 
Seulement Opel ou evtl DKW auraient pu fabriquer pour ce prix là-- en grand série seulement. Porsche avait expérimenté aussi avec un moteur NSU, quelques prototypes de la Volkswagen étaient nées à Neckarsulm dans les années 30. 
La naissance des voitures Porsche sont en grand partie l’oeuvre de Ferry Porsche, le fils du Professeur. Il a construit en parallèle la Cisitalia, basée sur les expériences du “Bureau de Développement Porsche” à Stuttgart avec les racers 
Auto-Union d’avant guerre. 
 Patrice, nous espérons te voir à l’AG des 5A à Carcassonne le 26/02. 
Amicalement, Georg.

Aucun commentaire: