vendredi 13 janvier 2017

CLUB5A - LA SAGA DES MARQUES AUTOS - LA SAGA ALPINE.....




 un concessionnaire Renault - rêvait de créer sa propre marque car il trouvait que la 4 CV avec laquelle il remporta la coupe des Alpes, souffrait de nombreux défauts qui la rendait moins compétitive. C'est ainsi qu'en 1955, Jean Rédélé fonda sa propre firme qu'il baptisa Alpine, en référence à sa victoire dans les Alpes. La première Alpine, la A106, se basait sur la 4 CV Renault (la Renault 1062), tout en y ajoutant une carrosserie plastique et une boîte de vitesse à 5 rapports. Cette dernière a été présentée à Pierre Dreyfus, alors président de Renault en juillet 1955, puis au public lors du mémorable salon de la même année. Jean Rédélé pensait que la compétition pouvait être un formidable vecteur publicitaire pour sa marque. Il fut dès lors logique de retrouver la A106, dans diverses compétitions. 

Cette A106 remporta notamment le Mille Miglia et le Mille Miles. Cependant la A106, ne donnait pas pleine satisfaction au fondateur de la firme Dieppoise et en 1960 apparaît la Berlinette A108, qui est devenu A110 en 1962 afin de recevoir les moteurs 5 paliers de la Renault 8. La A110 ne se distinguait de la A108 que par ses mécaniques et son arrière redessiné. Comme pour la A106, la A110 fût aussitôt engagée en rallye et elle a connu ces heures de gloire en 1971 (1600s) (Monte Carlo) et en 1973 (1800) année où elle remporta le 1° titre de championne du monde des rallyes. Toutefois, bien que la A110 brillait encore, Alpine devait assurer la relève et en 1971, fût lancée la A310 qui déçut les amateurs de la marque qui lui préférait la Berlinette. En 1973, Renault, qui avait déjà fait d'Alpine son département officiel de compétition, en est devenue actionnaire majoritaire.



 Ainsi, Alpine devint Alpine Renault et le A fléché céda sa place au losange sur la calendre des voitures dieppoises. En 1976, la A310 a adopté le V6 PRV, tandis que Renault présentait de son côté la R5 Alpine. Cependant, tout cela ne suffit plus à assurer la pérennité d'Alpine qui stoppa la production de l'A110 en 1977. Ainsi, lorsque la A610 fût présentée en 1991, Alpine allait déjà bien mal. Trop mal même, puisqu'en 1995, Renault a décidé de stopper la production des Alpine, tout en conservant l'usine de Dieppe!

  Source vidéo : renault-tv / lagalaxie.com / Historique: Jean Rédélé /ALPINE...
Enregistrer un commentaire