samedi 16 juillet 2016

CLUB5A - REVUE DE PRESSE - LE DESSIN DU MOIS - UNE DAUPHINE POUR PILOTES....

Ne maîtrise pas qui veut une Dauphine lorsqu'elle est dopée et qu'elle conserve ses trains roulants. Il faut même un sacré coup de volant pour parvenir à apprivoiser les errements de son train AR, le flou de son train AV et une motricité qui passe quand elle le peut. C'est pourtant avec ce genre d'engins que certains pilotes ont fait leurs premières armes. Et non des moindres : Pescarolo, Piot, Nicolas, Vinatier, Orsini, Larrousse, Claude Ballot-Léna... Cette 1093 s'imposera d'ailleurs lors d'une édition d'anthologie du Tour de Corse 1962 (notre dessin), Pierrot Orsini et son complice Jeannot Canonici franchissant la ligne d'arrivée sans embrayage mais devant deux autres 1093 et après avoir roulé 26 heures sans lâcher le volant. 
Pas mal quand on sait qu'il faut négocier plus de 20.000 virages ! 

Source : Gazoline / Par François Roussel/Vidéo : Joao Chambino