samedi 7 mai 2016

CLUB5A - SORTIE AUTOS PRINTEMPS EN ANDORRE DU 30 AVRIL AU 1ER MAI 2016 - QUE LA MONTAGNE EST BELLE !!

Les douze équipages qui s’étaient inscrits pour cette sortie dite de « printemps », se sont retrouvés pour le départ le samedi 30 avril assez tôt , c’est-à-dire 8 heures, à la maison des associations. 
Tous, depuis plusieurs jours, avaient scruté la météo avec une pointe d’anxiété. Non pas la météo de Carcassonne, mais plutôt celle de ces hautes montagnes qu’il fallait franchir pour atteindre le fameux hôtel COMA à quelques encablures d’Andorra-la-Vella. 

Car les toutes dernières nouvelles n’étaient pas rassurantes : ce n’était pas le vent, ni la pluie, ni la canicule qui étaient annoncés là haut, mais la neige ! 
 Pas évidemment en grande quantité, mais quand même ! 
Sans doute assez pour mettre en difficulté nos chères voitures, et plus particulièrement celles à propulsion, c’est à dire presque toutes. 

On dit que la météo n’est pas, comme d’autres, une science exacte : ce n’est pas tout à fait faux…….
La suite nous le prouvera ! 
Mais comme d’habitude, téméraires que nous sommes, une seule chose comptait : y aller quand même. 
C’est donc sous un ciel plus bas que bas et très vite pluvieux qu’un premier départ est donné en direction de Lavelanet où une première halte-café est faite. 
Nous avons pu trouver un semblant d’abri sur la piste d’un garage fermé. 
 Il fait vraiment un mauvais temps, avec de plus une bise extra-frigorifiante, mais le moral est bien en place et rien ne l’entamera. 

Toujours capotes fermées et essuie-glaces en action, après accès à la nationale 20, c’est Tarascon, non pas celui de la Provence où le soleil doit déjà briller, mais celui de l’Ariège. 
Puis, sans autre problème, c’est Ax-les-Thermes avec droit devant nous la montée dans les brumes. 
Et de la brume on va en avoir, mais sans neige sur notre route alors que la montagne que nous allons gravir devient splendide de blancheur. 
Et miracle, le ciel commence à faire apparaitre des traces de bleu, et le soleil nous fait voir qu’il existe. Il fait quand même plutôt froid ! 
Mais nous avons tous, ou presque ( !) les tenues polaires, donc tout va bien. Ca y est, nous avons passé le magnifique tunnel d’Envalira. Arrêt pour refaire le plein de nos réservoirs et acheter quelques compléments pour notre miam-miam de midi, et nous voilà arrêtés dans petit coin de verdure pour un très bon casse-croute. 

La descente sur Andorra-la-Vella nous attend, avec le chauffage de nos voitures qui se mettra en « stand-bail », comme au retour. 
Motif (les spécialistes comprendront) : les moteurs se refroidissent en descente ! Qu’importe ! l’arrivée n’est plus très loin. Andorra-la-Vella, puis encore 6/7 kms et nous voilà rendus à Ordino, petit village typiquement andorran où l’Hôtel Coma nous apparaît avec les beaux balcons de ses chambres sur sa magnifique façade, le tout dans un cadre de verdure, de fraicheur et de propreté assez remarquable, avec montagnes enneigées alentours, un beau soleil et toujours un air bien vif. Affectation des chambres, puis rencontre avec Lluis, de l’Associacio Andorrana de Vehicles Antics et une délégation amené par Agnès et Jean Paul Castex qui nous avait guidé pour organiser cette sortie. 

C'est là que nous ont également rejoint les carcassonnais Christophe et Roland et leurs charmantes moitiés pour partager la soirée. 
Petite expo. statique de nos voitures dans la rue piétonne. Réception par le maire ,discours, distribution plaques, casquettes... 
Le ciel bleu incite ensuite quelques courageux à reprendre le volant pour suivre Lluis qui va les emmener faire la grimpette d’un petit col tout proche, dont ils reviendront enchantés par le coup d’œil et un peu … refroidis ! 
Nos vaillantes voitures sont alors mises en lieu sûr dans un parking sous-terrain municipal tout proche de l’hôtel, et quartier libre en attendant le bon repas du soir, sans oublier l'apéro sous quelques flocons. 
 Dans cette belle salle de ce bel établissement, l’animation et l’ambiance de notre table sont au top, et qui s’en plaindrait ?? Remise par nos amis andorran de cadeaux à chaque participant. 
Ça c'est de l’accueil. 
Les premiers « lève-tôt » du lendemain, jour de notre départ, découvrent à leur fenêtre que tout est blanc dehors, avec une petite neige qui tombe lentement mais sûrement. Les pessimistes (mais non, il n’y en avait pas ….) imaginaient déjà se voir bloqués sur place ou plus loin sur la route du retour. Bien sûr, avec raison, la petite ballade du matin qui était prévue avant le départ est annulée. 
Nous récupérons nos voitures dans l’impeccable parking, mais surprise, la carte magnétique qui doit faire lever la barrière est avalée, et la barrière ne se lève pas ! 

 Appel aux « urgences » qui nous envoie dans le quart d’heure une responsable avec sa clé ….. dépanneuse. 
Ca y est, tout le monde est prêt pour le départ : les moteurs chauffent, la neige de la nuit n’a pas tenu sur la route, le ciel est bien couvert mais on sent que ça devrait se dégager. 
Arrêt à Encamp pour petit shopping et on attaque la montée vers le tunnel d’Envalira. A 7 ou 8 heures du matin, on ne serait sans doute pas passés, mais vers 11 heures, le soleil aidant, c’est bon. 
 Tout est blanc, sauf la route, bravo la météo. Nous arrivons vers midi à l’Hospitalet- près-l’Andorre, notre dévouée et irremplaçable responsable décide de nous amener au chaud au bar de l’Hôtel du Puymaurens. 
A quelques pas de là, le gîte « l’Hospitalité » nous attend pour le repas. Le feu de bois , qui crépite, a vite fait de nous réchauffer, et comme d’habitude, l’ambiance démarre dans un bon repas bien apprécié. 
On ne voit pas encore les tours de Carcassonne, mais la dernière partie du retour a sonné. Elle va se poursuivre jusqu’à l’éclatement du groupe et les au-revoir sur une aire peu après Mirepoix. Il faut absolument remercier celles et ceux qui, non seulement ont organisé cette sortie, mais qui se sont dévoués, et avec sourire et efficacité, pour qu’elle se déroule dans les meilleures conditions possibles, en dépit des quelques aléas climatiques indépendants de notre volonté. 
Encore merci à eux. Vivement l’année prochaine pour remettre ça ! 
 Le projet est déjà dans les cartons parait-il …….. 


Texte : Marcel Decaso/Photos JP.-FOLI-Dominique GARCIA-Lorette et Bernard RICARD-Francoise PALLY-GUILLAUME
Enregistrer un commentaire