samedi 19 décembre 2015

CLUB5A - SPORT AUTO - GRAND PRIX D'ALLEMAGNE DE 1957....ÉTERNEL MANUEL FANGIO !

Encore une fois, lors de ce grand prix d'Allemagne le célèbre pilote FANGIO est en tète de la course !!

En 1957, Fangio retourne chez ses amis de l'écurie Maserati, où il retrouve la 250F. 
Annoncé sur le déclin après sa campagne 1956, Fangio se charge de remettre les choses en place en dominant les débats tout au long de l'année. 

Il s'impose en Argentine, à Monaco, à Rouen (malgré des pneus usés jusqu'à la corde qui l'obligent au grand plaisir des spectateurs à une démonstration de pilotage en glissade dans la vertigineuse descente du Nouveau-Monde - Fangio dira alors que sa monoplace était plus efficace ainsi qu'avec des pneus neufs). Contraint à l'abandon en Angleterre, il reprend sa marche triomphale en signant, le 4 août 1957, sur le toboggan du Nürburgring, ce qui reste encore de nos jours considéré comme l'un des plus beaux exploits de l'histoire de la Formule 1. 

Retardé de près de 45 secondes à la mi-course à la suite d'un ravitaillement cafouilleux, il entreprend une remontée d'anthologie sur les pilotes Ferrari Mike Hawthorn et Peter Collins. 
Au prix d'une prise de risque de tous les instants et battant huit fois de suite son propre record du tour, il parvient à revenir sur les « échappés » et à les dépasser dans le vingt-et-unième et avant-dernier tour de la course. 

Au soir de ce Grand Prix d'Allemagne d'anthologie, à l'issue duquel il a obtenu la vinqt-quatrième (et dernière) victoire en championnat du monde de sa carrière, Juan Manuel Fangio obtient — alors qu'il reste encore deux courses à disputer — son cinquième titre (dont quatre consécutifs) de Champion du monde de Formule 1. 

Deux deuxièmes places à Pescara et à Monza viendront compléter une saison triomphale.

Source vidéo : fadedsideways