samedi 3 octobre 2015

CLUB5A - Reportage Moto - Harley Davidson - Forty Eight !! ... UN SIÈCLE D'HISTOIRE...


La Harley-Davidson, symbole de l’Amérique est extrêmement populaire outre Atlantique où un gros cube sur deux est une Harley ! Ces motos évoquent la liberté, les grands espaces, la réussite sociale et professionnelle, le cinéma et le rock & roll… A la grande époque Harley-Davidson, l’Europe imagine les Etats-Unis comme le temple de la consommation où tout est possible, accessible et où les loisirs commencent à prendre une place importante. La reconstruction qui suit la seconde guerre mondiale est en cours et l’économie repart.



Cet imaginaire collectif est conforté par la « success story » de la marque : fils de William H. Davidson, les trois frères Davidson (Arthur, Walter et William A.) commencent par construire un premier moteur Harley-Davidson avec William S. Harley dans le jardin de leur père, puis des motos dans le « Shed ». De cette petite usine dans le jardin du Wisconsin, ils vont créer une marque de légende et des motos qui seront les plus vendues dans le monde dès la fin de la première guerre mondiale. Depuis, la famille Davidson continue d’écrire l’histoire de la marque. 


En 1920 Harley-Davidson emploie 2 400 ouvriers et produit 27 040 motocyclettes. Elle atteint le chiffre de 23 989 unités produites, tous modèles confondus, avant la crise de 1929. Dans les années 30, l’apparition du modèle 61EL « Knucklehead » (un V-Twin OHV de 1000 cm3), qui offre à Joe Petrali le record du monde de vitesse, permet la survie de la marque. Mais c’est la seconde guerre mondiale qui sauve la société : en 1939 l’armée passe commande de plusieurs centaines de 45WLA. Harley-Davidson en produira environ 90 000 pour l’armée, tout en continuant à innover et proposer de nouvelles machines. 

En 1948, c’est le lancement d’un nouveau moteur V-Twin le « Panhead ». Dans les années soixante, l’utilisation d’un démarreur électrique sur le modèle historique Duo-Glide donne naissance à la légendaire Electra-Glide. Dans les années 70, pour éviter un possible rachat, Harley-Davidson s’associe à American Machine & Foundry (AMF) mais l’union est contre-nature. En 1980, 13 cadres dont l’héritier Willie G. Davidson (designer et symbole vivant de la marque qui incarne littéralement ses valeurs) rachètent la société… liberté, quand tu nous tiens…

 S’en suit une course à l’innovation et au développement qui permet à Harley-Davidson de fidéliser sa clientèle : la création du Harley Owners Group (H.O.G.) en 1983 est significative de l’enracinement des valeurs de la famille des Harleyistes.

 L’arrivée en 1984 du moteur V2 Evolution de 1340 cm3 (Blockhead) permet la sortie en 1986 de la version 1100 Sportster Evolution qui frappe de plein fouet la concurrence japonaise. Suivront plus tard l’héritage Softail et l’Electra Glide. Enfin la fourche Springer donne naissance à la FXSTS un modèle qui marquera les esprits avant le choc Fat boy de 1990. Le Fat Boy fait toujours l’unanimité pour son 15ème anniversaire, tout comme le FLHR Road-King né 5 ans plus tard. En 1993, la famille Harley-Davidson s’agrandit et accueille un petit frère nommé Buell. 

Voilà déjà plus de cent dix ans que les célèbres motos originaires de Milwaukee sillonnent les routes du monde entier, fascinant un public de plus en plus large. Avec l’inauguration du premier musée officiel Harley-Davidson, 2008 a rendu hommage avec faste et panache à cette marque devenue mythique au fil des ans. C’est la célébration de plus d’un siècle d’histoire, celle d’une modeste entreprise familiale née au début du XXème siècle dans un petit atelier de planches de bois du Wisconsin, devenue un géant de l’industrie mondiale. Tour à tour synonyme de progrès, de prestige, de liberté et de rébellion, Harley-Davidson a réussi à faire de son nom l’emblème d’une réussite jamais démentie.

Source : Raptorama - Forty Eight / texte : hd66perpignan.com
Enregistrer un commentaire