vendredi 4 septembre 2015

CLUB5A - LES ARCHIVES DU CLUB - MY KINGDOM FOR...UN VERRE DE VIN !!


L'association des 5.A (voitures anciennes) prêtait son concours; Ici une halte dans les vignes du coté de Laure-Minervois. (Photo : La dépêche du Midi op R.GARCIA)

La route des vignes du Minervois, un groupe d'importateur anglais, à Villegly, la fête des vendanges. Après un périple jalonné par les caves en activité, la journée s'acheva sous chapiteau, ou sous les auspices de Bacchus, se déroula un chapitre de la Confrérie du Minervois avec intronisations.

  Le syndicat du cru Minervois, hier soir, innovait. Pour la première fois,-il mettait sur pied..Une grande fête des vendanges, sous le chapiteau, au château de Villegly. Il renouait en ce sens avec une vieille coutume qui voulait qu'au cours De cet événement annuel, par le passé, tous les villages allumassent Leurs lampions. Les machines à vendanger ayant, remplacé les vendangeuses, il devint plus difficile de faire danser les premières que les secondes. lt Syndicat du cru se lance donc dans la fête new-look. Et pour faire in, pour cette inauguration, on fit tirer les Anglais en premier. Ils étaient une bonne dizaine, hier, à parcourir le Minervois en pleine activité, sentant bon le raison fraichement cueilli. De Laure (chez Mr Poudou) à Minerve, en passant, le midi, par le cellier d’élevage de Costos-Roussos (Trausse), les Anglais ont gouté, tasté, dégusté, plus de minervois qu'un palais ne peut en dénombrer. Autant la soirée fut à .placer sous les auspices de la fête de masse, autant ce périple fut celui de la rencontre avec le vin en tète à tète. Dans une ambiance des plus sympathiques, Mr Luc Lapeyre, président du Costos-Roussos, avait fait dresser la table au beau milieu des barriques. L’autre reps, celui du soir, à Villegly, réunissait plus de quatre cents personnes. La fête, le tourisme et l’économie la fête, le tourisme et l'économie sont, Pour reprendre une citation célèbre, les mamelles du Minervois. Au-delà de la fête d’hier soir et de ses fastes, c'est -tout le devenir économique d’un grand cru qui était au-devant de la scène. Le nouveau président Mr Philippe Coste, a voulu donner un coup de jeunesse à l’animation du Minervois. Ils étaient près de trois cents cinquante producteurs à- avoir répondu, en ce samedi soir à l’invitation pour cette fête. Si les Anglais, demain boivent plus de Minervois, tant mieux ! Le vin est fait pour être bu. Déjà pour récompenser plusieurs personnalités, connues pour leurs efforts développés en faveur du minervois furent intronisés dans la confrérie du cru. Tout d’abord, et ce n’était que justice, le nouveau président, Mr Philippe Coste, reçu sa cape de compagnon. Furent intronisés chevaliers : Mr Michel Sawas, Jean-Yves Tournié, journaliste, Jean Héritier directeur de la chambre d’agriculture et Jean-Pierre Tornavacca directeur de la fédération des caves coopératives. Puis, officiers : Mr Jacques Lallement, chargé de mission au ministère de l’agriculture ; Antoine Verdale, président la fédération des caves coopératives et Raymond Courrière, président du conseil générale.
Source La Dépêche - Dimanche 10 septembre 1989 - Régis Arnaud
Enregistrer un commentaire