mardi 8 septembre 2015

CLUB5A - LA SAGA DES MARQUES MOTOS - LES MOTOS ARDIE ....

Les mécaniques germaniques Histoire constructeur : Ardie Fondée par Arno Dietrich, la Motoren Werke AG 
Ardie débute ses activités en 1919. Le constructeur allemand met alors au point une gamme de machines deux-temps. Mais en 1922, le fondateur trouve la mort lors d’un essai et la société tombe entre les mains de Leopold Bendit. 
 Ce dernier relance la production et étoffe les gammes en s’inspirant des modèles d’autres constructeurs britanniques ou allemands. 
Il sort également une série de motos mues par des moteurs quatre-temps Jap. 
 Crise et reprise 
Le constructeur est prolifique et dès 1927 les motos Ardie montent en cylindrées. Les machines allemandes sont alors essentiellement destinées à un usage utilitaire voire militaire et les mécaniques sont pensées pour pouvoir être attelées. 



La crise de 1929 frappe de plein fouet le marché moto et avec la Seconde Guerre mondiale qui se profile, les importations de mécaniques étrangères sont nettement ralenties. Afin de poursuivre la production, Ardie décide de s’équiper de moteurs d’origine allemande et optent pour les marques Bark et Küchen. 

 Un lent déclin 
Histoire constructeur : Ardie (photo : dr)D’origine juive, la famille Bendit, à la tête de la société, se voit contrainte de fuir l’Allemagne et la firme est bien vite reprise par Hans Barthel qui relance la production avec une série de machines deux-temps. A partir de 1948, les Bendit font leur retour aux commandes de la société et mettent au point avec l’aide de l’ingénieur Noak une nouvelle gamme de deux-temps. Plusieurs monocylindres et bicylindres font leur apparition et parallèlement la marque s'associe au constructeur Dürkopp. 
Mais les temps sont durs et le constructeur finit par mettre la clé sous la porte en 1958.
Source : lerepairedesmotards.com(photo : DR) / Vido : krobtv