samedi 15 août 2015

5ACLUB - REVUE DE PRESSE - JOHNNY HALLYDAY " ET SES BELLES VOITURES "...

Johnny Hallyday, le chanteur aux milliers d'albums vendus est connu pour sa passion de la voiture. On connaît moins son intérêt pour les automobiles de sport.....

Quel est le commun entre Johnny Hallyday, Spirou, Fantasio, le comte de Champignac, Gaston Lagaffe et M. de Maesmeker ? 
La voiture, bien sûr ! Les deux ouvrages qui viennent d'être consacrés à ces célébrités de chair et de papier nous incitent à nous joindre à eux dans une vaste balade nostalgique, balisée par les plus beaux engins ayant circulé sur nos routes lors des cinq dernières décennies. 

Johnny Hallyday a tout juste 18 ans quand Johnny Stark, son impresario, lui offre alors sa première voiture : une Triumph TR3. « Elle a mal fini, comme la plupart de mes voitures. Peut-être que j'appuie un peu trop sur le champignon, mais ce qui est sûr, c'est que je fais attention aux autres» , résume-t-il à propos de sa conduite automobile. 

Johnny Hallyday aime les voitures, toutes les voitures, à condition qu'elles le fassent vibrer sur le champ. Au début des années 1980, il fut propriétaire d'une modeste Ford Escort XR3. Elle lui avait immédiatement tapé dans l'œil. La Ferrari 250 GTO, qu'il a acquise le 14 janvier 1963, eut plus de chance que sa TR3 (elle fut revendue en juillet 1964).

 Quand il était à son volant, Jean-Pierre Pierre-Bloch, son secrétaire de l'époque, tentait de le suivre dans une Buick Cabriolet Invicta 225 dont l'idole des jeunes appréciait à l'occasion le confort bourgeois. Johnny, on l'aura compris, est un conducteur, pas un collectionneur. Certains de ses proches le regrettent. David, son fils, est toujours à la recherche de l'Aston Martin que possédait son père en 1966, l'année de sa naissance. 

 Source vidéo : Mr SYLVAIN / texte : lefigaro.fr
Enregistrer un commentaire