jeudi 26 mars 2015

CLUB5A - LA SAGA DES MARQUES MOTOS - HISTOIRE DES MOTOS DUCATI..


Thierry Mouterde, directeur général de Ducati West, nous présente les nouveaux modèle de la marque italienne. La naissance du mythe italien 
 La "Società Scientifica Radio Brevetti Ducati" nait en 1926 à Bologne de l’initiative d’Adriano Ducati et de ses frères Bruno et Marcello. 
A l'époque, l'activité principale est la production d'appareils radio et de condensateurs. 




 En 1944 il ne reste plus rien de l’usine détruite par les bombardements. Mais la société survit en sommeil. L’année 1946 marque le début des activités moto des frères Ducati avec le Cucciolo présenté au grand public lors du salon de Milan. Ce petit moteur auxiliaire de 49cc pour bicyclette est d’abord vendu en boîte de montage à adapter sur la bicyclette. 
Il présentait la particularité d’avoir des soupapes en tête tirées et non poussées. 

Très rapidement, il bénéficie de son propre cadre et devient très vite une petite motocyclette à part entière. Le succès du Cucciolo et de ses dérivés permet à Ducati de s’affirmer comme une marque majeure dans le secteur de la mécanique. En 1952 apparaît le premier scooter produit par Ducati, le 175 cc Cruiser avec démarrage électrique et transmission automatique. 
Jusqu’en 1955 et après la création en 1953 de Ducati Meccanica SPA, ce fut une production de modèles de faible cylindrée qui connurent un certain succès. 
 Fablio Taglioni ou le renouveau de Ducati L'arrivée de Fabio Taglioni en 1954 comme nouvel ingénieur change le cours des choses. Les modèles augmentent en cylindrée ( jusqu’à 175cc ) gagnent en puissance et semblent s’orienter carrément vers la compétition. 

Taglioni amène également dans ses cartons le fameux système desmodromique : distribution par simple A.C.T. entraînée par arbre et renvois d'angle par couple conique du plus pur style compétition avec un haut moteur en aluminium. Pendant 5 ans la marque va remporter auprès de la clientèle un succès indéniable. 
 En 1960 Mike Hailwood demande à Ducati de lui faire une machine capable de tout gagner. Le bicylindre de 250 cc Desmo voit le jour.

 

Les années 60 seront à la fois marquée par une baisse significative des ventes, en raison notamment de l’arrivée de petites voiturettes à l’image de la Fiat 500 et par le développement de plusieurs projets ambitieux qui virent par exemple naître la première idée d’un moteur en L de 90°. En 1964 sur la base du moteur conçu pour Mike Ducati sort, mais en monocylindre un 250 cc qui sera bientôt suivi d’un 350 et d’un 450. 

Ces machines sont déclinées jusqu’en 1970 dans des versions de plus en plus sophistiquées empruntant toujours à la compétition le système Desmo. La 250 Mark3D atteint 150 km/h et la fameuse 450 Mark3D passe le cap des 170 ce qui est ahurissant pour une machine de série. Dès 1967, Ducati décide de révolutionner ses propulseurs en introduisant le célèbre système Desmodronique utilisé jusqu’alors uniquement pour les motos de compétition. 
C’est ainsi que naquirent deux nouvelles cylindrées, 3602 cm3 et 450 cm3 qui seront largement produites au cours des années 70. En 1970 Ducati rentre dans l’I.R.I. un véritable trust d’état qui regroupe moult activités. 
 De 1970 à 1983 c’est une suite de déclinaison en multi version des 3 modèles phares avec juste le passage pour les besoins de la compétition dans des cylindrées beaucoup plus importantes avec la 750cc de Paul Smart et Bruno Spaggiari qui s’imposent respectivement aux premières et deuxièmes places au 200 Miglia d’Imola et la fameuse 900SS que Mike Hailwood fait triompher au TT de l’Ile de Man. 

La 750 de compétition sera à l'origine d'une exceptionnelle 750 sportive, la Super Sport. Des machines taillées pour la compétition En 1983 la firme, à l’instar de tous les fabriquant européens connaît de graves difficultés financières. Elle est rachetée par le groupe Cagiva et les frères Castiglioni. C'est alors le début des succés en Superbike. 
 Jusqu’en 1993 la marque s’implique de plus en plus en compétition et la diffusion de machine est encore réservée à une clientèle passionnée qui cherche des modèles d’exception. En 1993 le designer argentin Miguel Galuzzi, dessine pour Ducati un modèle absolument dénudé, mu par un twin de 600 cc. Il baptise cette machine « Mostro ». 
Elle est le début d’un véritable mythe qui dure encore et demeure le plus grand succès commercial de la marque. En 1994 le sport est à l'honneur une fois encore avec l'apparition de l'exceptionnelle "916". 

Véritable révolution sur le marché motocycliste, cette machine offre à Monsieur tout le monde un niveau de performances et de haute technologie encore inégalée à ce jour. Et quel design. La 916 restera à jamais l’une des plus belles. En septembre 1996, la firme Ducati est rachetée par le fonds d’investissements américain Texas Pacific Group dont l’ambition est de faire monter en puissance la marque italienne. Ducati passe ainsi d’une production de 12.000 motos à 40.000 motos en l’espace de quatre ans. 

Une famille sport-tourisme voit également le jour et aura pour emblèmes la ST2, la ST4 et la ST3. En 2002 Ducati se lance dans le bain du moto GP. La machine est motorisée par un 4/2, le desmosedici. Un double twin en L. Il ne faut pas attendre longtemps pour qu’en 2006 Loris Capirossi gagne le GP de Jerez et l’année suivante le jeune australien Casey Stoner est sacré champion du monde sur la machine européenne au nez et à la barbe des constructeurs nippons. La marque est rachetée par Audi en 2012. 

 Source : lerepairedesmotards.com / vidéo : le point / Le Point

Aucun commentaire: