dimanche 30 novembre 2014

CLUB5A - REVUE DE PRESSE - SUR LA ROUTE .....LES 5A DE CARCASSONNE ATTAQUENT LA CITE !!


Les anciennes ont droit de cité
Classée au patrimoine mondial de l’Unesco, la Gité de Carcassonne a ouvert ses portes fortifiées à une trentaine de vieilles moto. Une première. 

 Pour cette première, deux bonnes douzaines de bécanes avaient répondu présent à l'appel de la section motos des 5A. En ce début d'octobre, il faisait plutôt frisquet au départ de Carcassonne et le café de bienvenue n'était pas de refus pour discuter avec les copains avant 1e départ. Josette Alvaro l'organisatrice avait été intransigeante et pratiquement toutes les motos étaient bien des pré-45. Au bout de cinq minutes de route, il s'avéra rapidement que l‘itinéraire était taillé sur mesure pour ce groupe homogène. 

Que ce soit l’HSSP superbement restaurée des époux Adam ou la 350 France Sport à moteur Chaise d’Alain Fumanal, pur jus d’époque, toutes trouvèrent rapidement leur rythme de croisière. 

Petites routes de campagne. 
La BMW de l’infatigable Jean-Pierre Foli ouvre la voie et nous entraine non pas sur la D118 mais sur la D143, bien moins fréquentée et beaucoup plus typique. Bon choix car nous étions quasiment seuls sur la route à traverser des villages endormis. D’où cette ambiance relax qui invitait à admirer les paysages sages brumeux du matin. 

Il faut dire aussi que tout le monde ou presque a déjà roulé avec l’un ou I ‘autre de ses voisins et que personne ne cherche à se tirer la bourre. Encore un avantage des sorties avec un millésime maximum imposé. 
Ce qui n'empêche pas de prendre du plaisir et, à voir Christophe sortir vers son panier dans les virages à droite, pas de doute on roule cool mais on n'engorge pas. Je venais justement de dépasser son attelage Terrot RDA et son side DTP quand la nature sauvage et montagnarde des lieux a bien failli créer Ie fait divers dans les gazettes locales. 

À la sortie d’un virage, juste Ie temps de remettre un poil de gaz, un énorme sanglier, effrayé par une battue tout proche, a traversé la route devant les pneus su side-car. 
Loupé de justesse. La bête d'environ 90kg aurait fait un excellent barbecue ; d'un autre côté, pas sûr que la fourche parallélo de Ia Terrot aurait apprécié. 

Le précieux sésame 
La dernière partie du parcours s'effectua sous Ie soleil et le regroupement permit de faire le point avant l'arrivée aux portes de la Cité interdite. Car iI faut savoir que la Cité de Carcassonne est classée au patrimoine mondial de l'Unesco et que seul un nombre extrêmement restreint de véhicules dispose d'un passe. Alors rendons à Josette ce qui n'est pas à César : il lui a fallu bien du talent pour que les motos aient droit de cité dans la Cité.

 Gageons que Ia satisfaction des touristes présents aura récompensé la compréhension des décideurs qui ont donné le précieux sésame. Quant aux participants, ce n'est pas tous les dimanches que le repas de fin de sortie se déroule dans un hôtel cinq étoiles et nul doute qu'après cette première vraiment réussie, nous serons plus nombreux l‘année prochaine.
 «Succès de nos anciennes auprès des touristes» «Pour une première, c'est parfait tout s'est bien passé»», se félicite, JOSETTE ALVARO et surtout la ville de Carcassonne nous a fait une super faveur en permettant aux motos de rentrer dans l’enceinte de la Cité. 
Vu le succès de nos anciennes auprès des touristes, je pense que nous renouvellerons L’expérience, mais peut être en changeant la date»».
 

La Vie de la Moto n° 816/ Article du 27 novembre 2014 / Par John SILBERMAN